Faits en bref

Secteur des services de santé

Notre mandat

Le mandat du Secteur des services de santé est établi à l'article 86 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (LSCMLC), lequel stipule que le Service correctionnel du Canada (SCC) doit veiller à ce que chaque détenu reçoive les soins de santé essentiels et les soins de santé mentale non essentiels qui peuvent faciliter sa réadaptation et sa réinsertion sociale et que la prestation des soins de santé doit satisfaire aux normes professionnelles reconnues.

Tout au long de la peine des délinquants, les professionnels de la santé du SCC répondent aux besoins en santé des délinquants en leur fournissant des soins de santé de qualité qui satisfont aux normes professionnelles reconnues et assurent la sécurité des patients.

Notre vision

L'amélioration de l'état de santé des délinquants, ce qui contribue à la sécurité des collectivités canadiennes.

Notre mission

Nous fournissons aux délinquants des services de santé efficients et efficaces qui permettent de:

  • Promouvoir la responsabilité individuelle;
  • Favoriser une saine réinsertion sociale; et
  • Contribuer à la sécurité des collectivités.

Nos priorités pour 2012 à 2014

Services de santé essentiels – Mettre l'accent sur la qualité et l'uniformité de la prestation des services de santé essentiels, y compris la sécurité des patients.

Populations vulnérables – Mettre l'accent sur la sécurité des patients et l'amélioration continue de la qualité liée à la prestation des services de santé.

Information sur la santé – Améliorer la capacité de répondre aux besoins de santé des délinquants autochtones, des délinquants âgés et des délinquants souffrant de troubles mentaux.

Effectif/Milieu de travail –   S'assurer de la durabilité de l'effectif de santé dans un milieu de travail sain.

Partenariats – Renforcer les partenariats internes et externes.

Notre effectif

  • Sous la direction du commissaire adjoint du Secteur des services de santé, la Direction de la santé publique, la Direction de la santé mentale et la Direction des politiques, de la planification et de l'amélioration de la qualité veillent à la planification générale et à l'élaboration des politiques relatives aux services de santé. Chacune de ces directions est située dans les locaux de l'administration centrale à Ottawa et est gérée par un directeur général. Le commissaire adjoint, Services de santé, relève du commissaire du SCC, Don Head.
  • La prestation quotidienne des services de santé dans les établissements est assurée sous la surveillance d'un directeur régional dans chacune des cinq administrations régionales.
  • La prestation de soins de santé dans les 55 établissements situés dans les cinq régions est assurée quotidiennement par plus de 1 150 professionnels de la santé, y compris le personnel infirmier, les médecins, les pharmaciens, les psychologues, les épidémiologistes et les travailleurs sociaux.
  • Le personnel infirmier constitue le groupe de professionnels de la santé le plus important au SCC, comptant plus de 750 membres qui fournissent des conseils et des orientations stratégiques dans les bureaux national et régionaux et qui offrent des services de santé physique et de santé mentale dans les établissements, les hôpitaux régionaux et les centres de traitement psychiatrique partout au Canada.

Juillet 2011