Renouvellement de l'infrastructure au Service correctionnel du Canada

Le Service correctionnel du Canada (SCC) investit dans une nouvelle infrastructure afin de mieux gérer sa population complexe et diversifiée de délinquants. Ces investissements permettront d’accroître la sécurité des établissements et, en définitive, la protection du public.

À titre d’organisme fédéral chargé d’administrer les peines d’une durée de deux ans et plus, le SCC joue un rôle essentiel dans la protection du public.

Le SCC gère 53 établissements de divers niveaux de sécurité situés aux quatre coins du pays. Les membres du personnel de l’organisation aident les délinquants à devenir des citoyens respectueux des lois et surveillent ceux qui bénéficient des différentes formes de mise en liberté sous condition.

Le SCC a entrepris la construction de nouvelles unités résidentielles dans bon nombre de ses établissements et il embauche du personnel additionnel au besoin.

Le SCC prévoit ajouter, d’ici la fin de 2014, plus de 2 700 places à la capacité d’accueil des établissements pour hommes et pour femmes, un peu partout au pays.

Mais les travaux en cours à l’échelle du pays ne sont pas qu’une affaire de briques et de mortier.

En effet, le SCC s’emploie aussi à accroître la prestation de ses programmes correctionnels, d’éducation et de travail pour aider les délinquants dans leur réadaptation, et il collabore avec des partenaires communautaires pour s’assurer que les délinquants dans la collectivité sont surveillés efficacement.

L’approche multidimensionnelle du SCC lui permettra de contribuer à la sécurité des Canadiens.