Une stratégie nationale sur les services correctionnels pour Autochtones

image d'un aigle

Le SCC doit avoir un plan global visant à régler le problème de surreprésentation des Autochtones dans le système correctionnel fédéral.

Introduction

  • Les Autochtones constituent 2,8 p. 100 de la population canadienne, mais ils représentent 18 p. 100 de la population carcérale sous responsabilité fédérale. Dans la région des Prairies, la proportion des Autochtones atteint les 50 à 60 p. 100 dans certains établissements.
  • Les indicateurs de réinsertion sociale des délinquants autochtones, comme le taux de récidive ainsi que les taux de mise en liberté sous condition et de révocation de la liberté conditionnelle, sont, dans l'ensemble, considérablement moins bons que ceux des autres.
  • Dans le Discours du Trône de 2001, le gouvernement s'est engagé à réduire la proportion des Autochtones dans la population carcérale pour la ramener au niveau de celle des autres délinquants, et ce, en l'espace d'une génération.

Vue d'ensemble

  • En 1997, le SCC a adopté une Stratégie nationale sur les services correctionnels pour Autochtones afin de mener une action concertée visant à favoriser davantage les programmes pour Autochtones, le recrutement et l'emploi des Autochtones, les activités communautaires autochtones et les partenariats.
  • Depuis plusieurs années, diverses mesures ont été prises pour mettre ces plans en œuvre, et le SCC a mis à l'essai plusieurs programmes, services et initiatives s'adressant particulièrement aux Autochtones.
  • Toutefois, la surreprésentation des Autochtones dans les établissements fédéraux continue d'augmenter.
  • On a élaboré, pour examen, une Stratégie nationale révisée qui est intitulée « Corridors opérationnels autochtones ». Celle-ci tient compte d'une grandie partie des activités et des mesures s'adressant aux Autochtones afin d'assurer un éventail complet de services destinés aux Autochtones tout au long de la peine.
  • De plus, le SCC envisage d'ajouter le nouvel objectif corporatif suivant : « Faire preuve de leadership pour contribuer à la réduction du taux d'incarcération des délinquants autochtones ».

L'avenir

  • Le SCC élaborera des plans de mise en œuvre régionaux et nationaux pour le concept des corridors opérationnels autochtones.
  • La commissaire crée un nouveau Comité consultatif national sur les questions autochtones.
  • Le SCC mettra la dernière main à une Stratégie nationale sur les Autochtones et à un plan d'action sur les Autochtones et les établissements correctionnels fédéraux.