Travaillons ensemble

image d'un aigle

Nous espérons créer un réseau formé de gens issus de la collectivité avec lesquels nous pourrions dialoguer. Nous croyons que s'il met en place des relations positives et des partenariats solides avec la collectivité, le SCC pourra offrir aux délinquants autochtones de meilleurs programmes et de meilleurs services.

Nous encourageons donc la collectivité autochtone du Canada à tirer profit de tout le potentiel qu'offrent les articles 81 et 84 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition et à participer au processus correctionnel. Pour que les pavillons de ressourcement et toutes les autres initiatives correctionnelles réalisées au niveau de la collectivité soient efficaces, il faut le support et la participation des collectivités autochtones.

Des Autochtones ont proposé de permettre une participation plus active des Aînés et des agents de liaison autochtones à l'élaboration et à la planification des programmes destinés aux délinquants autochtones. Ce n'est là qu'un exemple, nous aimerions que les Autochtones nous fassent part d'autres suggestions, opinions et préoccupations dans les efforts que nous déployons pour améliorer les services correctionnels destinés aux délinquants autochtones.

Nous invitons également les autres de par le monde à examiner notre travail et à nous communiquer leurs idées et leurs commentaires. Nous aimerions savoir ce que vous faites pour satisfaire aux besoins des délinquants autochtones dans votre pays. Comment pourrions-nous, selon vous, améliorer nos services ? Qu'est-ce qui a donné de bons résultats chez vous ? Quels problèmes avez-vous éprouvés ?

Jetez un coup d'oeil à ce que nous faisons, en cliquant sur l'un ou l'autre de ces documents.

Comptes rendus des réunions du Comité consultatif national sur les questions autochtones

Ensemble, nous pouvons faire une différence.