Pourquoi des bénévoles au SCC ?

À titre d'organisme du gouvernement fédéral, le Service correctionnel du Canada (SCC) a recours à des bénévoles qui participent à ses programmes et les complètent. Ces bénévoles aident à combler le fossé qui existe entre une population pénitentiaire isolée et une société libre, que réintégreront la plupart des délinquants. Chose tout aussi importante, ils représentent un moyen d'assurer une communication efficace entre établissements, bureaux de libération conditionnelle et collectivités locales, aidant ainsi le SCC à maintenir une présence forte et positive dans la collectivité.

Les services des bénévoles sont devenus un élément essentiel de la vie de nombreux délinquants, tant en prison qu'en liberté conditionnelle. Les bénévoles contribuent à une variété de programmes en établissement, notamment l'aumônerie, les activités récréatives, l'instruction en classe et en atelier, les activités sociales et culturelles. Dans la collectivité, ils soutiennent les familles de délinquants incarcérés et aident les libérés conditionnels à se réadapter à la vie dans la collectivité. Grâce au programme des bénévoles, ce ne sont pas seulement les employés et des spécialistes engagés par le SCC qui participent aux services correctionnels. Les bénévoles apportent quelque chose de la collectivité en milieu correctionnel et, grâce à cela, les délinquants sont mieux préparés pour se tirer d'affaire dans la collectivité, et ils y sont mieux disposés.

Le SCC reconnaît la valeur de la contribution des citoyens bénévoles. En conséquence, le SCC est déterminé à promouvoir et à soutenir activement cette participation à la vie du bureau communautaire et de l'établissement.

La Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (LSCMLC) établit les principes qui guident les efforts du SCC dans la collectivité. En outre, la Mission, les valeurs fondamentales et les principes directeurs du SCC reconnaissent l'importance qu'il y a à faire participer le public à notre programme correctionnel. Les objectifs stratégiques du SCC indiquent que celui-ci s'efforce de « voir à ce que l'engagement des citoyens bénévoles fasse partie intégrante de nos programmes, tant en établissement que dans la collectivité » et de « mobiliser les ressources communautaires pour s'assurer que les délinquants jouissent du soutien et de l'aide nécessaires après leur libération ».

Ces objectifs stratégiques et d'autres assertions qu'on trouve dans l'énoncé de Mission et les politiques du SCC reconnaissent le rôle utile que jouent la collectivité et d'autres groupes et personnes ressources, y compris les administrations municipales et provinciales et d'autres ministères et organismes fédéraux, dans la prestation de programmes et de services aux délinquants.

Les bénévoles offrent des services qui sont devenus une partie intégrante de la vie des délinquants incarcérés ou en liberté sous condition. Ils participent à divers programmes en établissement, comme ceux liés à l'aumônerie, aux loisirs, à l'enseignement en classe et dans le cadre d'ateliers et aux activités sociales et culturelles. Dans la collectivité, ils viennent en aide aux familles des détenus et aident les délinquants libérés à s'adapter à la vie dans la collectivité.

Le programme de bénévoles du SCC est un des moyens de faire en sorte que des personnes autres que les employés et les spécialistes du SCC participent aux services correctionnels. Les bénévoles représentent la collectivité dans le milieu correctionnel, dans le but de rendre les délinquants plus aptes et disposés à fonctionner au sein de la collectivité.

Le SCC reconnaît et apprécie la contribution du public. Voilà pourquoi il est déterminé à favoriser et à appuyer activement la participation des citoyens, tant dans la collectivité qu'en établissement.