Qui sont nos bénévoles ?

Ce que sont les bénévoles du SCC :

De simples citoyens:

Plusieurs milliers de citoyens participent à des programmes et à des activités pour les délinquants. Ces activités et services comprennent l'enseignement individuel, l'alphabétisation, les programmes de visites, les activités sociales et récréatives, les activités multiculturelles, les programmes pour toxicomanes et bien d'autres. Beaucoup sont des bénévoles occasionnels, tandis que 3 000 environ fournissent des services en permanence. Ils proviennent de tous les horizons, qu'ils soient membres de personnel militaire, étudiants, ménagères, gens de métier, enseignants, comptables, infirmières ou retraités.

Des membres de collectivités autochtones:

Beaucoup d'initiatives de réinsertion de délinquants sont le fait de membres de nos collectivités autochtones. Elles fournissent des services comme la sensibilisation à la culture, aux traditions et à la spiritualité autochtones ainsi que des conseils aux délinquants, au personnel du SCC et aux membres de la Commission nationale des libérations conditionnelles. Des membres de ces collectivités participent également à des programmes de visites, à des activités sociales et récréatives et à d'autres programmes et services offerts aux délinquants.

Des membres de groupes confessionnels:

La pastorale en milieu carcéral est le fait de l'ensemble de la collectivité. Les programmes font appel aux ressources de groupes confessionnels en vue de favoriser la réinsertion de délinquants par la spiritualité. Le concept d'aumônerie communautaire représente un ministère fondé sur la collectivité et qui fait le lien entre, d'une part, les délinquants et leurs familles et, d'autre part, les groupes et personnes ressources de la collectivité. Les projets traduisent les efforts des groupes confessionnels et des Églises pour établir un véritable partenariat avec le Service correctionnel du Canada en vue de la réinsertion en toute sécurité des délinquants dans nos collectivités. Les aumôneries communautaires exercent une variété d'activités auprès d'une clientèle fort variée. Mentionnons le counseling, le travail en groupe, des services d'accueil, un soutien individuel, des célébrations liturgiques, des services de conseils, la sensibilisation de la collectivité et le travail en établissement. La clientèle comprend des délinquants sous garde et en liberté sous condition, des conjoints (en droit et de fait), des familles complètes, la collectivité et des victimes d'actes criminels.

La formation des bénévoles représente une forme importante de sensibilisation de la collectivité. Ils peuvent être des chefs de file dans les activités de l'aumônerie et établir des alliances dans les collectivités dont ils sont issus.

Les initiatives de justice réparatrice:

En vertu de ces initiatives, des particuliers et des délinquants collaborent pour faire mieux connaître la justice réparatrice et la façon dont elle peut aider à rendre nos quartiers plus sûrs. L'un des buts est d'intégrer le plus harmonieusement possible les délinquants dans la collectivité. Si nous croyons aux principes de justice réparatrice, nous allons nous efforcer de réduire les risques pour la collectivité en nous mettant au service de chaque délinquant. Les initiatives consistent à rechercher des façons de tenir les délinquants responsables de leurs actes, tout en permettant aux victimes d'infractions de nous guider dans la réponse à leurs besoins et à leurs préoccupations. Il est essentiel que l'intégration sociale se fasse en collaboration avec tous les groupes touchés. Les personnes qui participent à ce projet s'efforcent d'apporter leur soutien à ceux qui ont subi un dommage corporel, moral et spirituel.

Comités consultatifs de citoyens (CCC):

Les CCC, qui font le lien entre le SCC, les délinquants et les collectivités, accomplissent trois fonctions principales. La première consiste à servir de conseillers quant au fonctionnement des établissements correctionnels et à leurs conséquences pour les collectivités. Ils servent également d'observateurs indépendants des opérations quotidiennes du SCC et ils évaluent et suivent de près la prestation de soins satisfaisants, la surveillance des délinquants et les programmes, conformément aux valeurs exprimées et à la loi. Dans l'exercice de cette fonction, ils font notamment office d'observateurs indépendants de la collectivité au cours de crises en établissement. Leur troisième fonction consiste à assurer la liaison entre les collectivités et le SCC. Les CCC renseignent le public au sujet du SCC, abordent ses préoccupations et s'assurent des appuis pour le système correctionnel, et ils apportent à la direction du SCC le point de vue de la collectivité sur les décisions de l'établissement et en matière de politiques.

Association nationale des bénévoles( ANB):

En novembre 2001, le solliciteur général du Canada a annoncé la création de l'Association nationale des bénévoles (ANB), en réponse à l'engagement pris par le gouvernement de mettre au point localement des solutions aux problèmes auxquels nous faisons face dans nos collectivités. Le but de cet organisme est d'être la voix des bénévoles qui œuvrent à la grandeur du pays, et également de reconnaître leur contribution et d'appuyer leur action au sein du système correctionnel fédéral. Les principaux objectifs de l'Association sont les suivants :

« L'Association nationale des bénévoles représente tous les bénévoles qui, en tant que citoyens dévoués, contribuent activement à la réinsertion sociale des délinquants. Misant sur les forces de chacun de ses membres, l'Association établit des liens avec les collectivités à titre de partenaires essentiels du Service correctionnel du Canada. »

Énoncé de mission
Association nationale des bénévoles

  • Représenter tous les bénévoles du SCC à l'échelle nationale
  • Reconnaître la contribution des bénévoles
  • Renforcer la capacité du SCC et des bénévoles d'assurer que les bénévoles font partie intégrante du processus de réinsertion sociale du SCC
  • Engager et poursuivre un dialogue entre les bénévoles, le personnel et les organismes partenaires
  • Promouvoir le perfectionnement professionnel, la mise en commun des renseignements, la formation et les pratiques exemplaires avec les bénévoles
  • Créer une structure de réseautage et un système de soutien pour les bénévoles
  • Inciter les citoyens à faire du bénévolat
  • Faire valoir les efforts consentis par les bénévoles dans les établissements et dans la collectivité

Conseil d'administration:

Le but, la mission, les valeurs et les politiques de l'ANB sont établis par son conseil d'administration. Comme ce conseil appartient aux volontaires, sa composition doit refléter les bases populaires de l'Association.

Dans l'idéal, le conseil d'administration doit être représentatif des différents bénévoles, et comprendre au moins deux bénévoles de chaque région; si possible, l'un doit représenter l'établissement, et l'autre, la collectivité.

Quant au SCC, il est représenté par des coordonnateurs régionaux des bénévoles, et par des employés de l'Administration centrale (AC).

Le conseil est coprésidé par l'un de ses membres bénévoles (dans l'idéal, il doit être élu par ses pairs), et par un représentant du secteur de l'AC responsable de l'ANB.