Agent/agente de développement auprès de la collectivité autochtone

Agent de développement auprès de la collectivité autochtone

Les agents de développement auprès de la collectivité autochtone travaillent auprès des délinquants autochtones qui veulent retourner dans leur collectivité.

Conformément à l'article 84 de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, ces agents collaborent avec les délinquants et leur collectivité afin d'élaborer des plans de libération viables et adaptés aux différences culturelles. Ces plans sont présentés à la Commission des libérations conditionnelles du Canada. Les plans font partie du processus décisionnel de la Commission pour les libérations conditionnelles.

En tant que membres d'une équipe de gestion des cas d'un délinquant, les agents de développement auprès de la collectivité autochtone établissent des partenariats positifs avec les collectivités autochtones, ce qui contribue à veiller à ce que des réseaux de soutien soient en place pour les délinquants qui préparent leur retour dans leur collectivité.

Cela signifie également que les agents travaillent en étroite collaboration avec d'autres membres du personnel du SCC (p. ex., agents de libération conditionnelle, psychologues, Aînés et agents de liaison autochtones) afin d'assurer la bonne communication de tous les renseignements pertinents concernant les délinquants autochtones et leur plan de réinsertion sociale.