Vue d'ensemble

La Direction des relations internationales, la Direction des relations fédérales-provinciales-territoriales, et la Direction des politiques stratégiques font partie de la Direction générale de la politique et des relations intergouvernementales. Cette direction générale ainsi que la Direction générale de la recherche et de celle responsable des droits, des recours et des résolutions relèvent du secteur des Politiques et de la recherche.

La Direction des relations internationales du SCC assume la responsabilité première de l'établissement et du maintien du réseau de contacts au sein du réseau de justice pénale du SCC, tout en échangeant des renseignements sur les politiques, les programmes, les opérations et les pratiques de gestion du SCC afin d'aborder les problèmes et les enjeux communs. En outre, la Direction élabore et gère des projets bilatéraux et multilatéraux d'assistance technique en matière correctionnelle. Le SCC a entrepris ces projets en collaboration avec divers pays; ils comprennent des échanges de visites ainsi que le partage de l'information et de l'expertise en matière correctionnelle. Le SCC contribue également à la réforme internationale des services correctionnels et du système de justice pénale en général en participant, en tant que membre de différentes organisations multilatérales, à des missions de consolidation de la paix et de reconstruction.

Ce site couvre les projets internationaux les plus récents, notamment ceux qui se sont déroulés au cours de cinq dernières années. Pour de plus amples renseignements sur des projets qui précèdent cette période, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Échanges internationaux d'information

Dans la communauté internationale de la justice et des services correctionnels, le SCC est considéré comme chef de file mondial dans le domaine correctionnel et comme une source précieuse de renseignements et d'expertise. En témoigne le grand nombre d'administrations correctionnelles étrangères qui demandent de visiter les établissements du SCC, de mieux connaître ses programmes et d'observer ses pratiques de gestion.

Le SCC a également assuré une assistance technique à divers pays comme l'Algérie, la Barbade, la République tchèque, la Hongrie, la Namibie, la Slovaquie, Sainte-Lucie et la Suède. Cette assistance technique se traduit par une diversité de projets conjoints et d'interventions, dont des évaluations de programmes et d'opérations, l'élaboration de politiques et la formation.

Coopération internationale

Visites au SCC

En 2005-2006, le SCC a accueilli 60 délégations internationales dont les membres voulaient en savoir davantage sur les connaissances et l'expérience du SCC afin d'appuyer leurs propres processus de réforme et de développement dans le domaine correctionnel. Les nombreuses délégations qui ont visité le SCC au cours des dernières années sont venues des quatre coins du monde, de pays aussi divers que l'Australie, la Chine, l'Angleterre, la France, le Japon, l'Arabie Saoudite, la Suède, la Tanzanie, les États-Unis, la Zambie et bien d'autres encore !

Les délégations viennent au Canada pour observer les diverses facettes du SCC et recueillir des renseignements et des idées pour leurs propres démarches correctionnelles. Les pays peuvent s'intéresser à un aspect en particulier ou essayer de comprendre d'une manière générale l'organisation et le fonctionnement du SCC. Le SCC fait tout son possible pour satisfaire les objectifs de la délégation qu'il accueille. Le programme de la plupart des délégations comporte quelques points communs : visiter des établissements; obtenir des renseignements sur les programmes et des stratégies dans des domaines comme le traitement des toxicomanes, les délinquantes, les délinquants vieillissants ou les condamnés à perpétuité, les délinquants violents ou sexuels et les délinquants autochtones; s'informer sur la planification correctionnelle et l'évaluation du risque, CORCAN, la recherche et l'analyse, les initiatives en matière de justice réparatrice, la sécurité, les ateliers industriels en établissement et le travail des délinquants, ainsi que les services de santé pour délinquants.

Il arrive souvent qu'une courte visite par un pays aboutisse à des initiatives et à des projets nouveaux, qui se sont avérés fructueux pour le Canada et ses partenaires en favorisant un échange de pratiques exemplaires et en contribuant aux objectifs en matière de politiques internationales du Canada, soit échanger des connaissances et des ressources en vue de promouvoir des solutions pacifiques, démocratiques et humanitaires aux problèmes sociaux.