Le SCC et l'environnement

Voici une image de panneaux solaires mit en place en 2011 sur le toit du couloir de tir à  l'établissement de Grande Cache en Alberta.

Le  SCC est fier de son engagement à l’égard de l’environnement. Nous avons pris des mesures pour réduire notre impact sur le monde qui nous entoure. Ces 15 dernières années, nous avons travaillé sans relâche pour améliorer notre performance environnementale et nous nous sommes fixés des buts mesurables et réalistes. Nous avons contrôlé notre consommation de ressources naturelles, réduit nos émissions et notre empreinte carbone et retiré les contaminants potentiellement dangereux présents dans les sols de nos propriétés depuis des dizaines d’années. Nous nous efforçons d’obtenir des résultats tangibles parce que c’est la bonne chose à faire.

Saviez-vous que, pour protéger le public, nos établissements doivent être autonomes? Même si une panne d’électricité survient dans la localité, ils continuent de fonctionner, et ce, jour et nuit, sept jours par semaine. Situés d’un bout à l’autre du pays, dans de grandes villes comme dans des régions éloignées, ils emploient des milliers de personnes et hébergent autant de détenus. Certains sont établis sur de vastes terrains et produisent une part de l’électricité qu’ils consomment. Bon nombre traitent même leurs eaux usées et l’eau potable, gèrent leurs déchets solides et dangereux et contrôlent leurs émissions atmosphériques en apportant des changements à leur mode de chauffage et de climatisation. Nous comptons 43 établissements fédéraux et des dizaines de bureaux de libération conditionnelle partout au Canada. La nature même de nos activités nous amène à prendre conscience de l’impact qu’elles ont sur l’environnement.

Terres et sols

Protéger les terres et les sols qui nous entourent contre la contamination par des substances toxiques devrait constituer une grande part de tout plan de protection de l’environnement. Après tout, il faut des sols propres et fertiles pour soutenir la vie animale et végétale, nous nourrir et protéger notre santé. En ayant cet objectif en tête, nous nous engageons au SCC à gérer les déchets actuels de la manière la plus sûre et la plus efficace possible. Nous évaluons également les dommages que les déchets et les pratiques des années précédentes ont pu causer à l’environnement. Lorsque nous savons qu’un sol est contaminé, nous faisons de notre mieux pour réparer les dommages. Nous prévenons le déversement de déchets dangereux dans la nature en réduisant autant que possible la quantité de matières dangereuses que nous utilisons. Lorsque nous devons en utiliser, elles sont rangées en lieu sûr et éliminées de façon appropriée. Nous avons également adopté une approche proactive en ce qui concerne la réutilisation et le recyclage des équipements électriques et électroniques et l’élimination responsable des déchets solides.

Notre organisation a une longue histoire : certains de nos pénitenciers sont centenaires. Malheureusement, certains des plus anciens ont été construits à une époque où la population était moins sensibilisée aux enjeux environnementaux et donc moins préoccupée par ceux-ci. Nous ignorions alors ce que nous savons aujourd’hui sur l’élimination adéquate des déchets et les effets possibles à long terme de certaines pratiques. Ainsi, il y a de nombreuses années, l’Établissement de Collins Bay a enfoui une partie de ses déchets de construction et de ses autres déchets dans des fosses et des carrières avoisinantes. Nous avons vérifié les lieux pour savoir s’ils étaient contaminés et dans quelle mesure ils l’étaient. Il ne s’agit là que d’un exemple des mesures que nous prenons pour nous assurer que nos établissements sont des lieux sûrs et qu’ils le demeurent. Si d’autres problèmes de ce genre sont portés à notre attention, nous continuerons de les examiner en suivant notre approche bien établie.

Pour en savoir plus sur ce que nous faisons au SCC pour protéger les terres et les sols, ainsi que sur les sites contaminés, veuillez consulter notre Stratégie de développement durable.

Eau

Nous reconnaissons que nous avons un rôle à jouer dans la protection des plans d’eau (rivières, ruisseaux, lacs et littoraux) du Canada en empêchant leur contamination et leur pollution par des produits nocifs et en préservant leur beauté vierge et leurs écosystèmes fragiles. Nous favorisons une utilisation responsable des ressources d’eau douce comme en témoignent nos efforts de conservation et le traitement de nos eaux usées. Le Canada a la chance d’avoir de grandes sources d’eau douce sur son territoire. Nous en sommes bien conscients au SCC et nous savons qu’une approche proactive et une utilisation responsable de l’eau sont importantes pour les générations futures.

Le SCC dispose de politiques et de lignes directrices pour gérer l’approvisionnement en eau et le traitement des eaux usées. Ces politiques aident à orienter le personnel des établissements qui traitent leurs eaux usées. Elles nous aident aussi à respecter les lois et les règlements en matière de protection de l’environnement. Elles informent les employés de la façon appropriée d’éliminer les eaux usées en toute sécurité et de mettre en place et d’entretenir des installations de traitement. Nous nous assurons ainsi de surveiller comme il se doit nos activités de traitement des eaux usées et de vérifier en laboratoire la présence de contaminants pouvant être nocifs pour nous ou l’environnement.

Pour favoriser une utilisation responsable de l’eau dans nos établissements, nous avons également des directives encadrant sa consommation, lesquelles ont pour but de guider les employés afin de réduire les quantités consommées. Nous examinons chaque année notre consommation de manière à apporter des améliorations. Certains de nos établissements ont par exemple remplacé les échangeurs thermiques des systèmes de réfrigération et d’autres appareils utilisant l’eau pour leur refroidissement. Des robinets et des toilettes à faible débit, ainsi que des minuteries sur les robinets de cuisine et les systèmes d’irrigation des pelouses ont aussi été installés. Ces mesures ont déjà porté des fruits. En fait, en moins de quatre ans (entre 2007 et 2010), nous avons réussi à réduire notre consommation générale d’eau de 11 % (Cible 4.2.1 2007-2010).

Pour en savoir plus sur ce que nous faisons pour protéger les ressources en eau du Canada, veuillez consulter la version la plus récente de notre Stratégie de développement durable.

Émissions atmosphériques et consommation énergétique

La réduction de la pollution atmosphérique occupe une part importante de notre stratégie en matière d’environnement. Nous savons qu’en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre, nous contribuons à la lutte contre les changements climatiques. Nous estimons que la réduction des émissions requiert un effort collectif et que nous réussirons seulement si chaque personne et chaque organisation, comme la nôtre, font leur part. Nous sommes bien conscients de cette responsabilité et nous prenons la réduction de la pollution atmosphérique très au sérieux. C’est pourquoi nous avons pris des mesures concrètes pour aider à diminuer notre empreinte carbone.

Nous sommes fiers d’utiliser des formes d’énergie renouvelable comme sources d’appoint dans certains établissements. Nous avons récemment installé des éoliennes de grande puissance dans deux pénitenciers : une au Pénitencier de Dorchester en 2009 et une à l’Établissement de Drumheller en 2010. Nous avons également remplacé les systèmes de refroidissement désuets dans bon nombre d’établissements, pour contrer les risques de fuites. Quant aux émissions de CO2 (généralement considérées comme un facteur important du réchauffement climatique), nous avons réussi à réduire de près de 5 % celles produites par nos systèmes et nos centrales de chauffage entre 2007 et 2010.

Même si nous sommes satisfaits des progrès que nous avons accomplis, nous voulons continuer de tirer parti de nos réussites. Dans le cadre de notre stratégie de développement durable actuelle, les contributions appuient les plans d’économie d’énergie et de conservation de l’eau dans les établissements qui ont été élaborés et mis en œuvre au cours du cycle de 2012-2015 et l’optimisation des programmes de recyclage au cours de la même période. Dans le cadre de la SDD de 2015‑2018, nous nous sommes engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre et les coûts en mettant en œuvre des projets d’énergie de remplacement et en convertissant à l’éclairage à DEL et à conserver l’eau en installant des dispositifs économiseurs d’eau. Pour nous inciter à poser des gestes concrets pour l’environnement, nous nous efforçons de nous fixer des objectifs qui se mesurent facilement, ce qui nous aide à présenter le bilan de nos résultats au personnel et à la population canadienne. Nous tenons à rendre compte du rôle que nous jouons dans la lutte contre les changements climatiques et la protection de l’environnement au Canada.

Pour en savoir plus sur ce que nous faisons au SCC pour réduire nos émissions et la pollution atmosphérique, veuillez consulter la version la plus récente de notre Stratégie de développement durable.