Établissements pour femmes

Le SCC gère six établissements pour femmes partout au pays, y compris un pavillon de ressourcement. Tous les établissements pour femmes, à l’exception du pavillon de ressourcement, sont à niveaux de sécurité multiples et reçoivent des délinquantes dites à sécurité minimale, moyenne et maximale. Les pavillons de ressourcement sont exclusivement pour les délinquantes dites à sécurité minimale ou moyenne.

Les femmes classées au niveau de sécurité minimale ou moyenne vivent dans des unités de logement avec des aires communes, où elles doivent répondre elles-mêmes à leurs besoins quotidiens, notamment faire la cuisine, le ménage et la lessive.

Les délinquantes classées au niveau de sécurité minimale ou moyenne qui ont des besoins en santé mentale ou des limites cognitives sont hébergées dans des unités de logement appelées unités en milieu de vie structuré (UMVS), où des employés ayant une formation spécialisée en santé mentale offrent de l’aide et assurent une surveillance. Les délinquantes ayant des besoins supplémentaires en santé mentale sont hébergées dans les centres nationaux de traitement du SCC.

Les délinquantes classées au niveau de sécurité maximale sont hébergées dans des unités de garde en milieu fermé (UGMF), où une intervention et une surveillance de haut niveau sont assurées par des employés spécialisés.

Dans la collectivité, le SCC gère un certain nombre d’unités de surveillance des femmes (USF). Les USF sont dotées d’agents de libération conditionnelle qui surveillent des délinquantes en liberté conditionnelle et utilisent une méthode de surveillance axée sur le travail en équipe et adaptée aux femmes.

Établissements pour femmes

Centres nationaux de traitement

  • Le Centre psychiatrique régional (CPR) (Churchill) — Saskatoon (Saskatchewan)
  • L’Institut Philippe-Pinel de Montréal (IPPM) — Montréal (Québec). L’IPPM est un hôpital psychiatrique provincial spécialisé en psychiatrie légale avec qui le SCC a conclu un contrat pour fournir des services en santé mentale.

Unités de surveillance des femmes