Services en justice réparatrice au Service correctionnel Canada

Le Service correctionnel du Canada (SCC) a accompli des progrès dans trois domaines importants, soit la création de possibilités pour les victimes, les délinquants et les membres de la collectivité; l'instauration d'un milieu correctionnel axé sur la justice réparatrice et la réforme de la justice pénale.

  • Service de médiation entre la victime et le délinquant
  • Soutien aux initiatives de justice réparatrice en milieu correctionnel
  • Distribution d'information et de ressources
  • Coordination de la cérémonie de remise du Prix national de la justice réparatrice Ron Wiebe

La fiche de renseignements sur la JR au SCC présente un bref historique du développement des services de justice réparatrice (JR) au SCC.

Possibilités de justice réparatrice (PJR)

Services de médiation entre la victime et le délinquant

Le SCC a commencé à offrir des services de médiation entre la victime et le délinquant dans la région du Pacifique au début des années 1990. Ces services sont maintenant offerts à l'échelle nationale dans le cadre du programme Possibilités de justice réparatrice depuis 2004.

Le programme PJR offre des services postlibératoires de médiation entre la victime et le délinquant à la grandeur du Canada. Il offre aux victimes, aux délinquants et aux membres de la communauté d'amorcer un dialogue et d'essayer de réparer les torts causés avec l'aide de médiateurs professionnels. Le programme est fondé sur les principes de la JR, qui vise à réparer les torts causés par le crime en mettant l'accent sur les besoins et les préoccupations des personnes touchées.

Ainsi, les victimes peuvent obtenir de l'information, expliquer aux délinquants les conséquences que leurs actes ont eues sur leur vie et trouver des moyens de réparer – dans la mesure du possible – les torts causés par ces actes. Le programme vise à inciter les délinquants à assumer la responsabilité de leurs actes et à promouvoir l'empathie à l'égard des victimes, la réparation et la prévention de la récidive.

Milieu correctionnel axé sur la justice réparatrice

Le SCC étudie les processus de JR et préconise leur application en milieu carcéral et dans la collectivité, pendant la libération conditionnelle, en appuyant des projets pilotes et des initiatives qui contribuent à leur mise en œuvre en milieu correctionnel.

Soutien aux initiatives de justice réparatrice en milieu correctionnel

Le SCC offre du soutien aux employés, aux gestionnaires des établissements et aux organismes communautaires intéressés à élaborer et à mettre en œuvre des initiatives de JR dans les établissements et les centres correctionnels communautaires. Des processus de consultation et des connaissances spécialisées en matière de JR sont disponibles pour déterminer les initiatives de JR qui conviennent à une région ou à un établissement particulier, qu'il s'agisse de coalitions pour la JR, d'unités d'habitation axées sur la JR, de séances de formation et de sensibilisation sur la JR ou, encore, de projets et de programmes pilotes sur la JR. Par ailleurs, le SCC fournit de l'information, dirige les personnes intéressées vers des sources de financement possibles et assure la liaison entre les praticiens de la JR, les partenaires et les organismes communautaires.

La JR fait appel à la participation et à la collaboration des intervenants aux niveaux opérationnel, régional et national aux fins de l'élaboration de nouvelles initiatives de JR au sein du SCC afin de contribuer à la véritable responsabilisation des délinquants, à la réparation des torts causés, au sentiment d'empathie à l'égard des victimes et à la réinsertion sociale en toute sécurité des délinquants à titre de citoyens responsables et respectueux des lois.

Réforme de la justice pénale

Le SCC fait de la sensibilisation sur la JR dans les collectivités canadiennes, les différents ministères et organismes, y compris le SCC, et contribue à l'élaboration de politiques et de lois axées sur la JR. La communication et la liaison avec les collectivités canadiennes font partie intégrante des activités visant à communiquer avec les personnes intéressées par la JR.

Distribution d'information et de ressources

Le SCC dispose d'une bibliothèque de livres et de vidéos sur la JR, et il s'efforce continuellement d'examiner et de diffuser de l'information sur les nouvelles ressources en matière de JR. Une courte liste de ressources sur la JR est aussi disponible. Le SCC a aussi des liens avec plusieurs programmes et praticiens de la JR. Pour obtenir de l'information ou des conseils sur les ressources, les programmes et/ou les pratiques, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Deux groupes permettent de recevoir par courriel de l'information sur la JR. Le groupe Alerte Google reçoit quotidiennement des courriels comportant des liens avec les nouveaux articles en ligne, blogues et sites web portant sur la JR. Les groupe JR reçoit de l'information sur les événements, les ressources, les possibilités de formation, les politiques, les faits nouveaux, etc., dès qu'ils sont disponibles. Pour vous joindre à l'un ou l'autre de ces groupes, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Soutien aux activités de la Semaine de la justice réparatrice

Le SCC incite les particuliers et les collectivités à souligner la Semaine de la justice réparatrice, qui est célébrée la troisième semaine de novembre, en organisant des activités et en distribuant des ressources, dans toute la mesure du possible. À cette fin, le SCC élabore des ressources pour promouvoir la justice réparatrice et la Semaine de la justice réparatrice et appuie le Symposium national sur la justice réparatrice. Au cours des années précédentes, le SCC demandait officiellement à toutes les municipalités du Canada de proclamer la Semaine de la justice réparatrice. Cette année, le SCC vous lance le défi d'entamer le processus de proclamation, utilisant les outils disponibles sur notre site web, en contactant le conseil municipal de votre municipalité.

Coordination de la cérémonie de remise du Prix national de la justice réparatrice Ron Wiebe

Ce prix a été créé en l'honneur du regretté Ron Wiebe, ancien directeur d'établissement du SCC, pour son engagement et son leadership extraordinaires dans le domaine de la JR. Le Prix national de la justice réparatrice Ron Wiebe, qui est accessible à tous les Canadiens, est décerné chaque année à un particulier ou à un groupe de personnes qui mettent les principes de la JR au service de la justice et de la paix et qui, par leur travail ou leur mode de vie, s'efforcent de transformer les relations humaines en favorisant et en préconisant la communication et la guérison entre les personnes en situation de conflit, qu'il s'agisse de victimes, de délinquants, de collègues, de familles ou de voisins.