Programmes correctionnels

Les programmes correctionnels visent les facteurs liés au comportement criminel. Les délinquants qui participent à ces programmes apprennent et mettent en application les aptitudes et les stratégies dont ils ont besoin pour ne pas retomber dans la délinquance. Ces aptitudes et stratégies les aident à réintégrer la société lorsqu’ils sont mis en liberté. Une transition sécuritaire et réussie pour les délinquants est synonyme de collectivités plus sûres pour la population canadienne. Les programmes correctionnels sont répartis dans quatre catégories.

Nous offrons des programmes correctionnels s’adressant aux délinquants suivants :

Le SCC s’est distingué comme chef de file mondial au chapitre de l’élaboration, de la mise en œuvre et de la prestation de programmes correctionnels efficaces. Ces programmes visent à responsabiliser les délinquants à l’égard de leur comportement criminel. Ils contribuent à changer les attitudes criminelles et à réduire le risque que présentent les délinquants à leur retour dans la société. Ces programmes sont fondés sur les recherches sur les pratiques efficaces. Ils ciblent les facteurs de risque qui, lorsqu’ils sont modifiés, permettent de réduire la récidive.

L’efficacité des programmes est optimale quand le contenu et l’intensité correspondent aux besoins des délinquants. Le SCC doit évaluer ces facteurs pour chaque délinquant. Ceux qui ont besoin d’une intervention plus importante peuvent être aiguillés vers des programmes d’intensité élevée, tandis que ceux qui ont besoin d’une intervention moins importante peuvent être aiguillés vers des programmes d’intensité modérée. Les différences entre ces deux types de programmes incluent la durée du programme, le nombre de séances, les leçons et les documents utilisés. Les programmes d’intensité élevée sont plus longs et comptent plus de séances. Pour répondre aux besoins particuliers des délinquants autochtones, le SCC offre une foule de programmes correctionnels adaptés à leur réalité culturelle.

Programmes correctionnels pour hommes

Le SCC fait beaucoup d’efforts pour s’assurer que les délinquants bénéficient des programmes qui leur conviennent au moment approprié de leur peine. Par ailleurs, il est important que les programmes soient offerts à ceux qui en ont le plus besoin.

L’évaluation la plus récente des programmes correctionnels du SCC montre que ces programmes donnent de bons résultats. Dans le cas des délinquants ayant participé à un programme correctionnel, le taux de réincarcération et de récidive générale a été réduit de 45 %, et le taux de récidive violente, de 63 %.

Les programmes s’adressant aux délinquants de sexe masculin sont les suivants :

Programmes correctionnels pour femmes

Les délinquantes ont des besoins particuliers qui affectent leur réceptivité à l’égard des programmes correctionnels. Le SCC offre toute une gamme de programmes aux délinquantes, notamment des programmes pour délinquantes autochtones. Ces programmes ciblent les problèmes propres aux femmes et reposent sur une approche holistique moderne. Ils comprennent les programmes suivants :

Tous ces programmes visent à aider les délinquantes à comprendre les répercussions de leurs comportements dans différentes situations et relations. L’objectif est d’aider les délinquantes à préparer leur mise en liberté et à maintenir un mode de vie équilibré et sans crime.

L’efficacité des programmes est optimale lorsque les délinquantes participent au programme pertinent et au niveau d’intensité approprié. Le SCC doit évaluer ces facteurs pour chaque délinquante. Les programmes pour délinquantes ne sont pas des programmes individuels. Ils reposent les uns sur les autres, pour différents niveaux d’intensité. Les femmes qui ont besoin d’une intervention plus importante sont aiguillées vers des programmes d’intensité élevée, tandis que les autres sont aiguillées vers des programmes d’intensité modérée. Les différences entre les deux niveaux d’intensité incluent la durée du programme, le nombre de séances, ainsi que les leçons et les documents utilisés. Les programmes d’intensité élevée sont plus longs et comptent plus de séances. Pour répondre aux besoins particuliers des délinquantes autochtones, le SCC offre plusieurs programmes adaptés à leurs réalités culturelles.

Programmes correctionnels pour délinquants autochtones

Les collectivités autochtones, les Aînés et les groupes nationales d’intervenants Autochtones participent au processus d’élaboration et de mise en œuvre des programmes pour Autochtones. Ces programmes tiennent compte des réalités sociales et des milieux de vie des délinquants autochtones. Grâce à leur approche holistique, ces programmes répondent aux besoins des délinquants autochtones en matière de culture, de tradition et de spiritualité.

Programmes correctionnels pour délinquantes autochtones

Les collectivités autochtones, les Aînés et les conseils consultatifs autochtones participent au processus d’élaboration et de mise en œuvre des programmes pour Autochtones. Ces programmes tiennent compte des réalités sociales et des milieux de vie des délinquantes autochtones. Grâce à leur approche holistique, ces programmes répondent aux besoins des délinquantes autochtones en matière de culture, de tradition et de spiritualité.

Ces programmes répondent aux besoins particuliers des délinquantes autochtones.