Programmes d'intensité modérée

Programme d'intensité modérée pour délinquantes

Le Programme d'intensité modérée pour délinquantes s'adresse aux délinquantes dont l'évaluation a révélé qu'elles présentent un risque modéré ou élevé de récidive. Le programme prévoit 40 séances de groupe et cinq séances individuelles. Chaque séance dure deux heures et demie.

Le programme est un prolongement du Programme d’engagement des délinquantes. Il encourage les délinquantes à participer à leur propre réadaptation. Il met l'accent sur la modification des comportements et l'atteinte d'objectifs à court et à long terme. Les délinquantes apprennent les compétences nécessaires pour modifier leurs comportements problématiques. Elles apprennent et mettent en pratique des compétences en résolution de problèmes et de conflits, apprennent l’importance de maintenir des relations positives et saines et élaborent des plans de maîtrise de soi qui comportent des stratégies d’adaptation les aidant à mener une vie positive.

Programme d’intensité modérée pour délinquantes autochtones

Le Programme d'intensité modérée pour délinquantes autochtones s'adresse aux délinquantes autochtones dont l'évaluation a révélé qu'elles présentent un risque modéré ou élevé de récidive. Le programme fait appel à des Aînés autochtones. Le programme prévoit 46 séances de groupe et quatre séances individuelles. Chaque séance dure environ deux heures. Le programme comporte des enseignements adaptés à la culture et des cérémonies.

Le programme est un prolongement du Programme d’engagement des délinquantes autochtones. Il aide les délinquantes à se construire une identité personnelle et culturelle positive. L’objectif est de rendre les délinquantes autochtones plus autonomes. On les encourage à prendre part à leur propre réadaptation. Le programme est axé sur des buts à court et à long terme. Les délinquantes apprennent et mettent en pratique des compétences en résolution de problèmes et de conflits. Le programme souligne l’importance d’avoir des relations saines et d’adopter un mode de vie sain. Dans le cadre du programme, les délinquantes élaborent des plans de guérison et de maîtrise de soi qui comportent des stratégies d’adaptation les aidant à mener une vie positive.