Profil de la population de délinquants sous responsabilité fédérale de 2015

Au cours de la dernière décennie, le profil de la population de délinquants des établissements du Service correctionnel du Canada (SCC) a beaucoup changé, ce qui a eu pour effet d'exercer de nouvelles pressions sur l'organisme et sur ses activités. Bien que le rythme d'évolution ait ralenti ces dernières années, le SCC continue de gérer une population de délinquants plus diversifiée que jamais.

Taille de la population

  • Durant l'exercice 2014-2015, le SCC assumait chaque jour la responsabilité de 22 958 délinquants. De ce nombre :
    • 15 043 étaient incarcérés dans des établissements fédéraux (y compris en détention temporaire);
    • 7 915 délinquants faisaient l'objet d'une surveillance dans la collectivité.

Profil de la population de délinquants de 2015

En 2014-2015 :

  • l'âge médian des délinquants à l'admission était de 33 ans;
  • la proportion de délinquants blancs a diminué de 4 % au cours des cinq dernières années;
  • la proportion de délinquants autochtones a augmenté d'un peu plus de 17 % au cours de la même période;
  • la majorité des délinquants se disaient catholiques ou protestants, mais cette majorité a diminué d'un peu plus de 8 % au cours des cinq dernières années;
  • environ les deux tiers des délinquants ont été classés au niveau de sécurité moyenne;
  • les délinquants autochtones étaient plus susceptibles d'être placés dans des établissements à sécurité moyenne ou maximale;
  • les délinquants autochtones demeuraient surreprésentés d'une façon disproportionnée au sein de la population carcérale (alors que les Autochtones ne représentent qu'environ 4 % de la population adulte du Canada, ils constituent presque 23 % des délinquants qui purgent une peine de ressort fédéral);
  • les délinquants autochtones étaient plus susceptibles de purger une peine pour une infraction avec violence.

Durée des peines

  • À la fin de l'exercice 2014-2015, 50 % des délinquants purgeaient une peine de moins de cinq ans et presque 23 % purgeaient une peine de deux à trois ans.
  • Quelque 23 % des délinquants purgeaient une peine d'emprisonnement à perpétuité ou une peine de durée indéterminée.

Relever les défis

  • Le SCC a modifié sa façon de fonctionner pour mieux répondre au profil actuel des délinquants. Entre autres changements, il :
    • améliore ses systèmes de renseignement et d'information;
    • met en œuvre des stratégies en matière de gestion des délinquants et de santé mentale;
    • examine et modernise régulièrement ses activités en établissement et ses programmes de réhabilitation.

Mis à jour en janvier 2017