Résumé

En résumé, 19 cas sont décrits de façon plus ou moins détaillée . Pour chacune délinquants, les études de cas ont été élaborées à partir de renseignements du SGD et des dossiers de copies sur papier. L'information a ensuite été analysée pour déterminer si les caractéristiques de ces délinquantes et de leurs infractions correspondaient au profil des délinquantes sexuelles présentées dans la documentation la plus récente. En général, les caractéristiques de cet échantillon de délinquantes correspondent à ce profil.

Toutefois, la présente étude a révélé que les femmes constituant cet échantillon avaient tendance à être plus violentes que prévu. En outre, la typologie la plus récente établie par Mathews et coll. (1989), soit «instructrice/ amante», «contrainte par un homme» et «prédisposée», ne s'applique qu'à la moitié de l'échantillon. Bien que bon nombre des déliquantes recensées avaient commis des infractions de concert avec des hommes, elles ne semblent pas avoir été contraintes à le faire. Presque la moitié des femmes dans l'échantillon semblaient entrer plutôt dans la catégorie établie par Mathews (1987) «accompagnée par un homme». Cette conclusion montre qu'il importe de conserver «accompagnée par un homme» comme élément de la typologie.

Par ailleurs, certaines des femmes dans l'échantillon ont commis des infractions violentes de leur propre chef ou en compagnie d'hommes contre des victimes «non conventionnelles». La typologie de Mathews et coll. (1989), de même que la plus grande partie de la documentation sur les délinquantes sexuelles, néglige cette population.

L'ajout des catégories «colérique-impulsive», «accompagnée par un homme, membre de la famille» et «accompagnée par un homme, non membre de la famille» constituerait un modèle pertinent pour toutes les Canadiennes détenues sous responsabilité fédérale. Un meilleur système d'évaluation et de détermination des besoins de traitement particuliers permettrait d'offrir des interventions adaptées à ces besoins.

Ainsi, la typologie qui correspond le mieux à cette population de femmes comporte les catégories suivantes : instructrice/ amante (1), colérique-impulsive (1), contrainte par un homme (4) accompagnée par un homme, membre de la famille (3) accompagnée par un homme, non membre de la famille (2). Il convient d'examiner les questions d'évaluation et de traitement à la lumière de ces diverses motivations.