Annexe : La main tendue

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Fin d'une ère, la fermeture du la prison des femmes de Kingston

Un certain nombre d'organisations se sont distinguées par leurs activités à la prison des femmes, mais aucune plus que la Société Elizabeth Fry. En 1939, la première direction canadienne de la Société Elizabeth Fry a été constituée en Colombie-Britannique pour aider les femmes après leur sortie de prison. En 1949, une autre section a été formée pour travailler auprès des détenues à la prison des femmes.

Ces groupes ont grandement contribué à améliorer la vie des femmes purgeant une peine fédérale, à améliorer aussi leurs perspectives d'avenir et l'état général des services correctionnels pour les femmes.

Liste des organisations

  • L'Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry
  • Elizabeth Fry Society of Kingston
  • Comité de consultation publique
  • L'Association des femmes autochtones du Canada
  • L'Armée du salut — section des services correctionnels et judiciaires
  • Narcotiques anonymes
  • Alcooliques anonymes
  • La Société Saint-Léonard du Canada
  • Fonds d'action et d'éducation juridiques
  • Fondation pour les arts dans les prisons, et plusieurs autres…