Introduction

La présente section décrit le processus qui a mené à la publication de la stratégie actuelle.

Depuis qu’il a présenté la première SDD en décembre 1997, le SCC a travaillé sans relâche à l’amélioration de son rendement en matière d’environnement et a gardé le cap sur le développement durable.

De 1997 à 2000, le SCC a mis l’accent sur l’augmentation du nombre d’employés chargés du portefeuille de l’environnement dans les régions et l’élaboration d’outils de gestion de l’environnement pour donner suite aux engagements écologiques volontaires qu’il avait pris dans la SDD de 1997.

Fort de l’expérience qu’il avait acquise au cours des trois années précédentes, le SCC a mis en œuvre la SDD 2000, qui se voulait plus modeste en ce qui a trait au nombre d’engagements environnementaux. De fait, compte tenu de la limitation des ressources, de la complexité des questions en jeu et des nombreux défis liés à la mise en œuvre du système de gestion de l’environnement, un outil essentiel pour faire progresser la SDD, le SCC a dû réduire la portée des engagements pris dans la SDD précédente : ses cibles environnementales sont passées de 42 à 12. Malgré les efforts déployés pour atteindre les cibles proposées à l’aide des ressources disponibles, le SCC a été incapable de déclarer de façon irréfutable que des progrès importants avaient été faits ou que les attentes avaient été dépassées pour la majorité des cibles énoncées dans la SDD 2000.

Dans la SDD de 2003-2006, le SCC a émis d’autres engagements afin de pouvoir se concentrer sur les neuf cibles environnementales qu’il considérait comme des priorités. Même s’il avait pris soin de définir des résultats spécifiques (c.-à-d. précis, mesurables et réalisables au fil du temps), le SCC avait encore la difficile tâche d’établir un équilibre entre ses intentions et les ressources disponibles pour réaliser ses engagements en matière d’environnement. La SDD 2003 a permis au SCC de mieux définir la portée de sa capacité à atteindre les cibles et à mesurer la progression, afin qu’il puisse mettre en œuvre les changements qui favoriseraient l’atteinte des résultats voulus énoncés dans la quatrième SDD (2007-2010).

Dans la SDD de 2007-2010, le SCC a présenté une évaluation à jour de ses progrès et reciblé ses efforts. Il y a décrit ce qui avait bien fonctionné, les domaines à améliorer et les changements qu’il comptait faire. C’est pourquoi il a proposé 14 cibles concrètes dans la SDD de 2007-2010. Au début de 2011, la réalisation de ces engagements a été évaluée, et il a été déterminé que 13 des 14 cibles avaient été atteintes ou dépassées.

Nous attribuons le succès de la SDD de 2007-2010 à trois grands facteurs : les cibles ont été établies en fonction des ressources disponibles; le budget a été augmenté pour permettre la mise en œuvre d’un plus grand nombre d’initiatives; et l’engagement global à l’égard des programmes de protection de l’environnement et de développement durable s’est intensifié à tous les niveaux organisationnels du SCC.

C’est pourquoi la SDD 2012-2015 du SCC est en grande partie inspirée des réalisations précédentes et tient compte des leçons apprises au cours des 15 dernière années. Le SCC est convaincu que l’établissement d’un équilibre entre les engagements de la SDD et les ressources disponibles demeure la clé du succès. Comme il est indiqué ci-dessous, les 18 nouvelles cibles sont maintenant réparties entre les cinq grands objectifs suivants :

  1. contribuer à l’utilisation durable des ressources naturelles;
  2. contribuer à la protection de l’atmosphère;
  3. contribuer à la réduction des émissions gazeuses qui sont responsables du réchauffement planétaire et du changement climatique;
  4. contribuer à la protection de l’hydrosphère;
  5. contribuer à la protection de la lithosphère.

Enfin, avec la promulgation de la Loi sur l’adéquation de la peine et du crime (projet de loi C-25), le SCC prévoit une augmentation de la population carcérale au cours de la prochaine décennie, ce qui nécessitera l’augmentation du nombre d’établissements correctionnels fédéraux dans l’ensemble du pays. Pour l’instant, cette nouvelle loi influera directement sur les priorités de base du SCC, ainsi que sur son infrastructure au cours des prochaines années. C’est pourquoi l’adoption complète des cibles d’EOG de la SFDD s’est révélée, dans certains cas, inapplicable, inefficiente ou simplement irréalisable compte tenu des ressources disponibles. Nous avons adapté certaines cibles de l’objectif d’EOG et élaboré de nouveaux objectifs pour la SDD afin de faire une contribution volontaire réaliste à la SFDD.

Établissements de Fenbrook et de Beaver Creek, Région de l'Ontario
Établissements de Fenbrook et de Beaver Creek,
Région de l’Ontario