Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

La transformation des services correctionnels fédéraux pour les femmes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Faits et chiffres

Nombre de femmes purgeant une peine fédérale3

Il y a très peu de femmes purgeant une peine fédérale au Canada. Le 5 septembre 1999, on en comptait 855, ce qui représente environ quatre pour cent de la population carcérale fédérale, qui s'élève à 21 969 délinquants. De ce nombre, 354, soit 41 %, étaient incarcérées, et 501, soit 59 %, bénéficiaient d'une mise en liberté sous condition dans la collectivité.

L'évolution du profil des délinquantes incarcérées4

Le profil de la population des délinquantes incarcérées a quelque peu évolué entre 1997 et 1999. Voici les points saillants :

  • l'âge moyen des délinquantes diminue progressivement. La proportion de femmes entre 20 et 34 ans est passée de 48 % en 1997 à 53,1 % en 1999.
  • la proportion de femmes purgeant des peines pour meurtre au premier ou au second degré est passée de 21 % en 1997 à 18 % en 1999.
  • la proportion de femmes purgeant une peine pour une infraction prévue à l'annexe 15 a baissé, passant de 53 % en 1997 à 43 % en 1999.
  • la proportion de femmes purgeant une peine pour une infraction ne figurant pas dans les annexes6 a augmenté, passant de 11 % en 1997 à 15,5 % en 1999
  • la proportion de femmes purgeant une peine de moins de trois ans a augmenté, passant de 25 % en 1997 à 37,3 % en 1999.
  • la proportion de femmes purgeant une peine de trois ans à six ans a baissé, passant de 34 % en 1997 à 29,4 % en 1999.

Comparaison entre la population de délinquantes incarcérées et de délinquantes mises en liberté dans la collectivité7

  • sont célibataires 65,8 % des délinquantes incarcérées et 68,3 % des délinquantes mises en liberté sous surveillance dans la collectivité.
  • les femmes de race blanche représentent 57,7 % de la population carcérale et 58,5 % des délinquantes mises en liberté. Les délinquantes autochtones représentent 21,1 % de la population carcérale et seulement 12,1 % des délinquantes mises en liberté
  • une proportion de 18,3 % des délinquantes condamnées à une peine d'emprisonnement à perpétuité purgent leur peine en établissement, et 12,6 % bénéficient d'une mise en liberté et sont sous surveillance dans la collectivité.