Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Stratégie de développement durable 2007-2010

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Introduction

Depuis le dépôt de sa première Stratégie de développement durable (SDD) en décembre 1997, le Service correctionnel du Canada (SCC) a fourni sans relâche des efforts dans le but d’améliorer son rendement environnemental en conformité avec sa démarche vers le développement durable.

Lors de la période 1997-2000, c’est-à-dire le premier cycle au cours duquel les ministères et organismes désignés ont été tenus par la loi de publier des SDD, le SCC s’est concentré principalement sur l’augmentation de son niveau d’effectifs régionaux consacrés au portefeuille de l’environnement ainsi qu’à l’élaboration d’un certain nombre d’outils de gestion environnementale en réponse aux engagements écologiques pris dans sa SDD 1997.

De 2000 à 2003, grâce à l’expérience acquise au cours des 3 années précédentes, la SDD 2000 a été plus modeste quant au nombre d’engagements environnementaux mis de l’avant. En effet, limité par un niveau restreint de ressources, par la complexité des enjeux en cause et par la multitude de défis inhérents à la mise en œuvre de son système de management environnemental (SME) – soit un outil essentiel à l’avancement de sa SDD – le SCC n’a eu d’autre choix que de réduire la portée des engagements pris dans sa SDD précédente, passant de quelque 42 cibles environnementales à une douzaine seulement. Or, malgré un effort important pour ajuster l’atteinte des cibles proposées en fonction du niveau de ressources disponibles, le SCC n’a pas été en mesure de faire état avec certitude d’importants progrès ni d’un dépassement de la plupart des cibles proposées dans sa SDD 2000.

Avec le dépôt de sa troisième SDD, soit celle couvrant la période 2003-2006, certains engagements ont à nouveau été éliminés afin que les efforts à venir se concentrent sur les neuf cibles environnementales alors considérées comme prioritaires pour le SCC. Malgré une attention particulière pour fixer des résultats finaux spécifiques, c’est-à-dire précis, mesurables et réalisables dans le temps, ici encore le SCC a dû composer avec la difficile tâche d’équilibrer ses intentions en matière de développement durable (DD) en fonction des ressources à sa disposition pour s’acquitter des engagements environnementaux mis de l’avant. La SDD 2003 aura donc permis au SCC de mieux circonscrire sa capacité de s’attaquer aux cibles et de mesurer ses progrès afin de mettre en œuvre des changements qui permettraient d’atteindre les résultats escomptés pour la quatrième SDD (2007-2010).

Dans la SDD 2007-2010, une évaluation à jour des progrès ainsi qu’une nouvelle mise au point sur nos efforts ont été effectuées. Dans les pages qui suivent, nous décrirons ce qui a bien fonctionné, les améliorations qui sont à considérer, de même que la façon différente dont nous prévoyons faire les choses pour la SDD 2007-2010 afin d’atteindre des résultats qui se traduiront en contributions concrètes au développement durable.