Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Les Femmes Purgeant Une Peine De Longue Durée: Analyse Des Recherches

Stratégie des programmes correctionnels à l'intention des femmes purgeant une peine fédérale

1. Programme d'acquisition de compétences psychosociales
2. Programmes destinés aux victimes de mauvais traitements ou de traumatisme
3. Programmes d'alphabétisation et d'éducation permanente
4. Programmes de lutte contre la toxicomanie
5. Autres programmes et services

La Stratégie des programmes correctionnels à l'intention des femmes purgeant une peine fédérale prévoit la mise en oeuvre de plusieurs programmes de base dans chacun des nouveaux établissements régionaux, à savoir :

1. Diverses composantes du programme d'acquisition de compétences psychosociales

2. Programmes pour les victimes de mauvais traitements

3. Programmes d'alphabétisation et d'apprentissage permanent

4. Programmes de lutte contre la toxicomanie

La Stratégie des programmes permet de répondre aux besoins de toutes les femmes, y compris de celles qui purgent une peine de longue durée. Les programmes peuvent tous être adaptés à l'expérience de ce dernier groupe de femmes. Voici une courte description des programmes de base et de leurs éléments :

 

1. Programme d'acquisition de compétences psychosociales

Haut de la page

Programme de développement des aptitudes cognitives

Le Programme de développement des aptitudes cognitives porte sur la résolution de problèmes et le jugement critique. Il a été examiné et fera l'objet de quelques modifications. Il n'y a pas de questions propres aux femmes purgeant une peine fédérale de longue durée dont il faille se préoccuper pour ce programme, si ce n'est d'en assurer l'accessibilité.

Programme de compétences parentales

Le Programme de compétences parentales est très important pour toutes les femmes; il sera examiné et amélioré de façon à porter sur les questions propres aux femmes purgeant une peine fédérale. Le programme doit également refléter les préoccupations de celles qui purgent une peine de longue durée, notamment l'obligation d'exercer pendant longtemps des responsabilités parentales à distance. Dans son étude des femmes purgeant une peine d'emprisonnement à perpétuité, Maria Christina Jose soutient que le maternage à distance est pénible; elle appelle ce phénomène celui de la "mère fantôme". Les femmes se sentent souvent coupables des répercussions d'une longue incarcération sur leurs enfants. [5 Maria Christina Jose, Women Doing Life Sentences: A Phenomenological Study (1985), p. 165.] 5 Tout programme axé sur les compétences parentales devrait inclure un examen de cette expérience pour permettre aux mères de mieux faire face à la situation, ainsi qu'un examen des droits parentaux et des questions juridiques. Bien qu'elle ne soit peut-être pas propre aux femmes qui purgent une peine de longue durée, cette expérience est sans doute ressentie plus vivement dans leur cas.

Programme de maîtrise de la colère et d'exploration des émotions

Ce programme est en voie d'élaboration. Comme tous les programmes destinés aux femmes purgeant une peine fédérale, il reflète une approche holistique et fait entrer en ligne de compte le vécu des femmes. Il est indispensable pour les femmes purgeant une peine de longue durée d'avoir rapidement accès à ce genre de programme parce qu'elles connaissent, aux diverses étapes de leur peine, des sentiments de frustration et de colère face à leur situation.

Programme d'initiation aux loisirs

Ce programme sera axé sur la promotion de la santé, du bien-être et de la bonne alimentation. Il faudra veiller à ce que les femmes purgeant une peine de longue durée y aient accès.

 

2. Programmes destinés aux victimes de mauvais traitements ou de traumatisme

Haut de la page

D'après l'approche proposée pour ces programmes, les femmes devraient se tourner vers la collectivité pour obtenir le soutien dont elles ont besoin puisque c'est là que se trouvent les compétences spécialisées. Toutefois, des restrictions juridiques peuvent empêcher les femmes purgeant une peine de longue durée d'avoir accès aux ressources communautaires. Il faut donc encourager les membres de la collectivité à venir offrir des programmes en établissement.

 

3. Programmes d'alphabétisation et d'éducation permanente

Haut de la page

L'apprentissage permanent désigne le fait pour les adultes d'être constamment en état d'apprendre. Ce programme sera fortement axé sur l'alphabétisation et le relèvement des niveaux de scolarité. Les femmes purgeant une peine de longue durée doivent avoir constamment accès à des programmes de ce genre. Il faut aussi assurer la durabilité des programmes éducatifs.

 

4. Programmes de lutte contre la toxicomanie

Haut de la page

Les programmes de lutte contre la toxicomanie doivent répondre aux besoins des femmes et faire entrer en ligne de compte le contexte social de ces dernières, y compris leurs antécédents de dépendance, leur victimisation et leurs difficultés financières. Ils doivent aussi porter sur le problème de la toxicomanie en établissement. De plus - mais cela est vrai pour toutes les délinquantes -, il est particulièrement important pour celles qui purgent une peine de longue durée d'y avoir promptement accès afin de pouvoir purger leur longue peine de la façon la plus constructive possible. Ces dernières doivent pouvoir accéder à ces programmes en tout temps.

 

5. Autres programmes et services

Il faut prévoir des programmes susceptibles d'aider les femmes à faire face à leur longue peine. Il n'est certes pas facile d'élaborer des stratégies à cet égard, mais il peut être utile d'examiner de plus près des programmes comme ceux qui visent à accroître l'accès à la famille et à offrir des carrières en établissement, qui sont conseillés dans les rapports de recherche et dans le Rapport Perron.