Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Les femmes purgeant une peine fédérale et les collectivités : une relation à rétablir

Introduction

Il faut lire ce résumé en regard du texte intégral du document de travail préparé par le Conseil des églises pour la justice et la criminologie (CEJC), daté d’octobre 1995, qui renferme un examen complet des fondements théoriques et philosophiques du modèle d’intervention communautaire proposé. Signalons également que le modèle présenté dans le document de travail du CEJC et dans le présent résumé est un modèle provisoire, qui sera modifié à la lumière des discussions qu’a suscitées la consultation menée par le CEJC (voir la page 5).

En 1990, le Groupe d’étude sur les femmes purgeant une peine fédérale a proposé de se détacher, dans le cas des femmes, des approches « correctionnelles » traditionnelles et d’accroître la participation de la collectivité au règlement des questions importantes pour « la victime », « la délinquante » et « la collectivité ». En réponse à cette proposition, le CEJC préconise une stratégie fédérale visant à mettre en oeuvre un processus présentenciel provincial et axé sur la collectivité qui permettrait de réduire au minimum l’incarcération des femmes purgeant une peine fédérale (FPPF) grâce à une participation accrue de la collectivité.