Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Les femmes purgeant une peine fédérale et les collectivités : une relation à rétablir

Section A - rétablir la relation entre les femmes purgeant une peine fédérale et les collectivité

• Le cadre théorique sur lequel est basé ce genre de programme tire ses éléments de plusieurs sources : les recherches qui ont mené à la rédaction du rapport La création de choix ont fait valoir l’opportunité de s’attacher aux conséquences des infractions sur les victimes et la collectivité plutôt qu’à la violation comme telle de la loi par la femme. Il faut insister sur la réparation des torts causés et avoir recours le moins possible à des mesures punitives.

• Il faut examiner les raisons qui poussent les femmes à commettre des infractions. Il faut se pencher sur leurs besoins personnels, notamment leurs problèmes matériels, ainsi que sur les mesures de réparation visant à rétablir la relation avec la collectivité.

• Pour établir une démarche holistique en vue de la prestation de services aux FPPF dans la collectivité, il faut reconnaître les préoccupations des femmes qui touchent à des questions comme l’appartenance à une minorité ethnique, le soutien familial, l’absence de planification en vue de la mise en liberté, la solitude, le rôle du personnel correctionnel et le besoin d’autonomie et d’autodétermination.

• Il est indispensable d’assurer la continuité des soins offerts aux FPPF, depuis la période présentencielle jusqu’à celle de la mise en liberté en passant par l’incarcération.

• La collectivité doit être constamment ouverte à la résolution des conflits et au rétablissement d’une relation avec la société.

• Il faut tenir compte des concepts de « justice réparatrice et transformatrice » (annexe 2) qui s’appliquent tant à « la victime » qu’à « la collectivité ». Tout un éventail de programmes auxquels on a tenté d’incorporer certains de ces principes ont été passés en revue (annexe 3).