Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Projet de vérification de la dotation mixte

d) Questions liées à l'emploi

Comme nous l'avons observé dans la section précédente, il existe encore de graves questions à régler relativement à la dotation mixte, notamment les suivantes :

  • fardeau des heures supplémentaires et des fonctions supplémentaires exigées des intervenantes de première ligne;
  • l'impression laissée par les restrictions sur les hommes que le système ne leur fait pas confiance;
  • l'équité de la procédure de grief au cas où une détenue accuserait à tort un employé d'inconduite sexuelle;
  • la classification du titre « IPL »;
  • les restrictions sur l'activité des IPL, ce qui rend difficile tout transfert à un établissement pour hommes;
  • la nécessité d'un jumelage avec une IPL de sexe féminin.

Nous avons déjà abordé la question du jumelage et comptons mener beaucoup de consultations à ce sujet.

La question de la reclassification des intervenant(e)s de première ligne a été soulevée à de multiples reprises. La désignation même d'intervenant(e) de première ligne est toute nouvelle, créée à l'intention spéciale des établissements pour femmes purgeant une peine fédérale. Il s'agit d'un poste hybride qui englobe la totalité des fonctions de sécurité aussi bien que le counselling, et la planification des programmes et de la libération conditionnelle. La grande majorité des employé(e)s à qui nous avons parlé(e)s ont déclaré que les programmes étaient l'aspect qui les avait attirés à ce poste; beaucoup ont exprimé de graves réserves sur l'opportunité d'un mélange aussi complet des fonctions reliées à la sécurité et aux programmes. Comme les titulaires sont appelés à travailler par postes pour assurer la sécurité les soirs et la nuit, le poste est classifié CX2, soit la classification des agents principaux de correction. Dans plusieurs établissements, le personnel a émis l'opinion qu'il conviendrait de reclassifier le poste IPL à la lumière des qualifications exigées et des fonctions à exécuter. Le SESG s'est déclaré en faveur d'une telle action, de même que du recours aux CX1 pour réaliser les fonctions de sécurité. La dernière année, nous allons surveiller les progrès vers la reclassification éventuelle des IPL, qui pourrait entraîner l'élimination de la plupart des fonctions de sécurité de leur description de travail, ces fonctions étant prises en charge par les CX1, les CX2 ou les deux. Le rapport définitif évaluera les changements proposés, avec les incidences sur les questions et politiques en matière de dotation mixte.