Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

CARACTÉRISTIQUES DES COACCUSÉS

Participation de coaccusés
Nombre et sexe des coaccusés
Relation entre le coaccusé et la délinquante

Participation de coaccusés

Dans 40,9 % des cas (74 sur 181), la délinquante n'a pas commis l'infraction seule; elle avait au moins un complice. Elle a cependant agi seule dans 59,1 % des incidents.

 

Nombre et sexe des coaccusés

Quand la délinquante avait un coaccusé seulement, c'était habituellement un homme (34 cas sur 74). Lorsqu'il y avait plus d'un coaccusé, il s'agissait souvent d'un homme et d'une femme (neuf cas). Un homme et une femme étaient coaccusés dans cinq incidents et deux femmes l'étaient dans quatre situations. Dans deux dossiers, un homme était le complice et le sexe de l'autre coaccusé n'est pas révélé. Dans certains homicides, jusqu'à cinq coaccusés étaient impliqués. Dans ces cas, tous étaient des hommes. Dans trois autres cas, trois hommes étaient impliqués et dans deux cas, le coaccusé était un homme mais le sexe des deux autres complices n'est pas révélé. Dans un cas, deux hommes et une autre femme étaient impliqués. Dans un autre cas, l'un des coaccusés était un homme et l'autre était un(e) travesti(e) (le sexe de cette personne n'est pas précisé).

 

Relation entre le coaccusé et la délinquante

La relation entre la délinquante et le coaccusé a aussi fait l'objet d'un examen au cours de la présente étude. Selon les résultats dont fait état le graphique ci-dessous, lorsque d'autres individus étaient impliqués dans un homicide, le coaccusé était le plus souvent, c'est-à-dire dans 29,7 % des cas, un ami ou une connaissance de la délinquante. Dans d'autres cas (14,9 %), le coaccusé était aussi un ami mais peut-être une relation amoureuse de la délinquante; dans ces cas, la relation n'était pas précisée dans le dossier.

Dans 13,7 % des cas, le coaccusé était le conjoint ou le conjoint de fait, actuel ou précédent, homme ou femme, de la délinquante. Dans une proportion légèrement moindre, 13,5 % des coaccusés étaient l'ami(e) de c_ur, actuel ou précédent, de la délinquante et, dans quelques cas seulement, soit 9,5 %, les coaccusés impliqués étaient le conjoint-l'ami de c_ur de la délinquante et au moins une autre personne.

En outre, un membre de la famille était le seul coaccusé dans 8,1 % des incidents, et avec au moins un complice dans 5,4 % des cas.

Dans deux cas, les coaccusés avaient été engagés comme tueurs à gage. Dans un cas, les renseignements au dossier ne révélaient pas la relation entre le coaccusé et la délinquante.