Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

TYPOLOGIE DES HOMICIDES

Typologie
Homicide au cours d'un vol - de voies de fait - d'un vol qualifié
Homicide du conjoint
Homicide d'un enfant
Homicide par défense contre des voies de fait (une agression sexuelle)
Autres types

 

Typologie

Dans le Profil des délinquants condamnés pour un homicide au Canada (SCC, 1995), les homicides sont décrits selon une typologie ou des catégories établies d'après le contexte de l'homicide ou le type de victime. La typologie permet de regrouper les homicides par types semblables et facilite l'évaluation de la dynamique de l'homicide. Dans le précis de recherche, cependant, on analyse ensemble les délinquants et les délinquantes qui ont commis un homicide et les tendances de la population féminine, moins nombreuse, sont donc moins évidentes. Dans la présente étude, la typologie fait de nouveau l'objet d'un examen qui porte essentiellement cette fois sur la population actuelle des délinquantes condamnées pour homicide. Il est aussi devenu évident au cours du processus de collecte des données qu'il faut ajouter à la typologie afin de regrouper les types d'homicides commis par ces femmes. On trouvera ci-dessous les résultats d'une analyse comparative des principaux types d'homicides d'après l'examen des cas faisant partie de l'échantillon.

 

Homicide au cours d'un vol - de voies de fait - d'un vol qualifié

Ce type englobe plus du quart, soit 27,9 %, des homicides commis par ces femmes. Au cours d'un vol - vol qualifié, les femmes tâchent habituellement d'obtenir de l'argent et (ou) des biens d'un autre individu et la situation dégénère en homicide. Dans les incidents de voies de fait, la dispute éclate habituellement entre la délinquante et la victime, dégénère en violence physique et la victime perd éventuellement la vie.

 

Homicide du conjoint

Ce type englobe environ 25,1 % des homicides commis par ces femmes. La victime de l'homicide est le mari ou le conjoint de fait, actuel, précédent ou séparé. Ces situations sont essentiellement les types d'homicides que la recherche attribue aux femmes. Le conjoint maltraite habituellement la femme pendant un certain nombre d'années et elle le tue afin de se reprendre en main. En outre, ce type d'homicide comprend le «crime passionnel» dans lequel la femme tue son conjoint dans un accès de jalousie et de colère parce qu'il la trompait.

 

Homicide d'un enfant

Ce type englobe 14,5 % des homicides visés par le présent rapport. La victime dans ces situations est l'enfant de la délinquante ou un autre enfant qui lui est confié, par exemple, celui du conjoint, ou un enfant placé chez la délinquante ou sous la garde de cette dernière. En pareil cas, la délinquante est incapable de faire face aux événements dans sa vie et passe ses frustrations sur l'enfant. Celui-ci subit généralement de mauvais traitements qui vont croissant jusqu'au point où il perd la vie.

 

Homicide par défense contre des voies de fait (une agression sexuelle)

Dans 5,6 % des cas, la délinquante a eu recours à une force excessive alors qu'elle se défendait contre l'agression de la victime au moment de l'homicide. La victime est toujours un homme, probablement le client d'une prostituée qui lui fait des avances sexuelles qu'elle refuse ou qui l'assaille. Habituellement, l'alcool et la drogue entrent en cause dans la situation.

 

Autres types

Tel qu'indiqué plus haut, plusieurs autres types d'homicides ont été recensés de manière à tenir compte de toute la gamme des homicides commis par des femmes. Certains des types plus rares comprennent les homicides regroupés selon le type de victime, comme l'ami(e) de c_ur, un autre membre de la famille, l'amie de c_ur-la conjointe d'une relation masculine, l'ami(e)-ami(e) de c_ur éventuel, les parents ou beaux-parents, le conjoint et l'enfant, l'avocat et le (la) colocataire.

D'autres types ou catégories sont établis plus particulièrement d'après le contexte de l'homicide. Il s'agit de l'homicide au cours d'une agression sexuelle, lors d'une fuite, lors d'un incendie criminel, lors d'une transaction de drogue, dans un cas d'aide au suicide, par une tueuse à gage et liée aux activités de gang.