Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Stratégie en matière de santé mentale pour les délinquants

Jane Laishes
Santé mentale, Services de santé
2002

RTF

SURVEILLANCE ET ÉVALUATION DES PROGRAMMES DE TRAITEMENT ET DES INTERVENTIONS EN SANTÉ MENTALE

Les programmes de traitement et les interventions en santé mentale seront élaborés et dispensés en fonction des meilleurs traitements possibles offerts aux délinquantes conformément aux principes réitérés dans le présent document et dans la DC 840, Services de psychologie (Annexe I) et la DC 850, Services de santé mentale (Annexe H).

Tous les services de psychologie doivent chercher à assurer une surveillance permanente et des évaluations périodiques comme l'exige la DC 840, Services de psychologie (Annexe I). Il incombe donc à chaque professionnel de la santé mentale de s'assurer que le programme de traitement ou l'intervention qu'il dispense fasse l'objet d'une évaluation qualitative et quantitative et qu'il sollicite la rétroaction des participants. À cette fin, les critères d'évaluation, les méthodes d'évaluation et les exigences en matière de collecte des données doivent être fixés avant le début des activités. Les programmes de traitement et les interventions doivent être évalués sous l'angle de leur capacité de satisfaire aux besoins des délinquantes. Ils doivent également souscrire aux principes sous-jacents de l'élaboration de programmes et de services de santé mentale précédemment mentionnés concernant leur efficacité et leur capacité d'améliorer nos connaissances sur les interventions qui « donnent de bons résultats » auprès des délinquantes. Ces programmes peuvent inclure :

  • Des questionnaires qui devront être remplis par les participantes et dans lesquels elles pourront exprimer leurs opinions concernant la qualité et l'utilité du matériel présenté;
  • Tests antérieurs et postérieurs aux interventions et aux traitements permettant d'évaluer les connaissances acquises par les participantes;
  • Groupes de traitement évalués au moyen de mesures antérieures et postérieures à la participation au groupe, concernant la dépression, l'anxiété, la source de contrôle et l'estime de soi, selon les groupes de traitement.

Les procédures d'évaluation doivent être revues et mises à jour au fur et à mesure que les programmes/interventions sont mis au point.