Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

La zoothérapie dans les établissements correctionnels

C. Écrits

Cette étude documentaire est basée principalement sur des sources américaines étant donné que la plupart des programmes destinés au milieu carcéral ont été créés aux États-Unis. Les principaux experts du domaine se trouvent également dans ce pays. Bien que les universitaires se soient intéressés de plus en plus, depuis 10 à 15 ans, au domaine de l'interaction entre l'être humain et l'animal, les problèmes n'ont pas pour autant disparu. Il demeure difficile d'obtenir un soutien financier appréciable (Rowan et Beck, s.d.). On trouve par conséquent beaucoup d'évaluations qualitatives et anecdotiques, mais peu d'études empiriques menées dans des conditions contrôlées. Comme l'affirment Rowan et Beck :

[Traduction] De nos jours, l'exécution d'études épidémiologiques sérieuses coûtent des centaines de milliers de dollars, mais la plupart des subventions à l'étude de l'interaction entre l'être humain et l'animal sont de tout au plus 10 000 $. Quelques subventions importantes permettraient cependant de transformer les attitudes négatives ou d'indifférence de nombreux universitaires étant donné qu'il n'y a rien de tel qu'une subvention de recherche considérable pour fixer l'esprit et convertir les plus cyniques des sceptiques.