Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

La zoothérapie dans les établissements correctionnels

PERSONNEL

Les membres du personnel de divers établissements ont fait observer que la présence d'animaux constituait un avantage indéniable pour le milieu de travail et qu'elle réduisait notamment leur niveau de stress. On a pu l'observer dans de différentes manières et dans divers milieux (Carmack, 1989). Par exemple :

[Traduction] Les employés font souvent observer que la présence d'un chien a pour effet de les détendre lorsqu'ils flattent celui-ci ou qu'il le regarde dormir. Par un jour stressant, où le niveau d'activité dans l'unité est particulièrement élevé, le chien s'installe dans son lit pour dormir ou observer une activité avec un regard paisible dans les yeux, sans déranger personne, créant ainsi le sentiment que tout est bien en main. Il suffit pour les employés de voir le chien dormir ou regarder autour de lui, complètement indifférent au niveau de stress, pour ressentir eux-mêmes immédiatement une baisse de leur stress. Des employés vont ensuite s'asseoir à côté du chien pour le flatter et lui dire par exemple : « Bon chien, tu es un vrai bon chien. Tu restes si calme et tu ne t'énerves pas, bon chien. » (Carmack, 1989)

Durant les réunions du personnel, des employés de diverses disciplines flattent le chien. Celui-ci va s'asseoir à côté d'un employé qui, instinctivement, commence à lui flatter les oreilles ou la tête. Le chien et l'employé semblent détendus et apprécier ce contact. On peut constater un autre avantage lorsqu'un employé va faire une marche à l'extérieur avec le chien. Après quelques minutes à l'extérieur avec un chien actif, enthousiaste et énergique, les employés disent se sentir énergisés et prêts à reprendre leur travail, dans un état beaucoup moins stressé. (Carmack, 1989)

La zoothérapie peut contribuer à améliorer le moral du personnel en réduisant le niveau de stress, en augmentant le sens de jeu et de travail d'équipe et en renouvelant le degré d'intérêt dans le travail et la clientèle (Carmack, 1989) Dans un établissement de garde en milieu fermé, la zoothérapie contribue à améliorer le moral du personnel et l'atmosphère générale. Un examen des écrits sur le sujet semble indiquer qu'elle accroît la productivité en réduisant le niveau de stress. Bien que les exemples donnés ci-dessus ne portent pas tous sur des établissements correctionnels, l'effet de la zoothérapie est universel.