Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

La zoothérapie dans les établissements correctionnels

MISE EN OEUVRE D'UN PROGRAMME DE ZOOTHÉRAPIE

A. Planification

La mise en oeuvre et l'exécution réussies d'une programme de zoothérapie exigent une préparation attentive. Il faut tout d'abord communiquer avec des sources bien informées comme des vétérinaires, la société protectrice des animaux et d'autres établissements qui ont une expérience des programmes de zoothérapie. Le succès de chaque programme dépend toutefois de l'enthousiasme avec lequel il est mis en oeuvre par le personnel de l'établissement en question (Cusack et Smith, 1984).

D'après Arkow (1993), le succès et la durabilité d'un programme dépend de cinq éléments clés :

  1. SURVEILLANCE Une personne doit assumer la responsabilité générale du programme et surtout des animaux qui se trouvent dans l'établissement. Il faut sensibiliser tous les employés à l'existence du programme et au fait qu'il constitue un élément essentiel des opérations de l'établissement. Il faut aussi prévoir des dispositions spéciales pour le soin des animaux la fin de semaine et les jours fériés et faire en sorte que les animaux puissent échapper au stress constant d'une interaction avec les humains. Il faut aussi les contrôler pour qu'ils ne deviennent pas encombrants.
  • PERSONNES CLÉS La plupart des programmes réussis ont été lancés par une ou quelques personnes clés qui ont mené le projet à terme. Pour assurer la réussite d'un programme, il faut établir des systèmes, politiques et infrastructures opérationnels qui resteront en place après le départ des fondateurs.
  • BON SENS ET ATTENTES RÉALISTES Jusqu'à l'établissement de régimes et de normes thérapeutiques, le bon sens et l'établissement d'attentes réalistes semblent constituer un bon fondement. Il est important d'établir des objectifs atteignables : une flambée débridée d'enthousiasme peut provoquer l'épuisement général du personnel et l'abandon du programme.
  • IMPORTANCE DE TENIR COMPTE DU BIEN-ÊTRE DE TOUS LES INTÉRESSÉS Il faut tenir dûment compte des besoins de tous les intéressés, c'est-à-dire animaux, patients, résidents qui n'aiment pas les animaux, membres de la famille, visiteurs, amis, employés et membres du personnel administratif.
  • PLANIFICATION On peut éviter beaucoup de conflits en anticipant les problèmes possibles.