Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

La zoothérapie dans les établissements correctionnels

MISE EN OEUVRE D'UN PROGRAMME DE ZOOTHÉRAPIE

E. Période d'essai et d'adaptation – Conduite d'un programme pilote

Lorsqu'on lance un programme de zoothérapie dans un établissement, il faut prévoir une période d'essai allant de deux semaines à deux mois et permettant de remédier aux aspects dont on n'a pas tenu compte à l'étape de la planification sans entraîner des coûts élevés ni exiger des ressources humaines considérables. Il faut surveiller de près tous les aspects du programme. Il est recommandé de produire des rapports quotidiens ou hebdomadaires pour suivre l'évolution de celui-ci. Cette documentation servira de base à une évaluation future (il sera question d'évaluations dans la prochaine section). Il faut encourager les employés et les détenus à faire part de leurs réflexions ou commentaires sur le programme. Au cours de cette période, le comité chargé du processus de planification doit aussi se réunir régulièrement pour discuter de toute amélioration qui peut s'imposer. Il faut enfin produire, à la conclusion du projet pilote, un rapport d'évaluation final comprenant entre autres une liste des aspects positifs et des problèmes rencontrés ainsi que des recommandations.