Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

LES DÉTENUES AUTOCHTONES À SÉCURITÉ MAXIMALE PURGEANT UNE PEINE FÉDÉRALE - QUE SONT DEVENUES LES PROMESSES DE « LA CRÉATION DE CHOIX »?

Introduction

Nous présentons ici les résultats d'entrevues qui ont été réalisées entre décembre 1997 et février 1998 à l'établissement de Springhill, à la Prison des femmes, au centre psychiatrique régional (Prairies) et au pénitencier de la Saskatchewan. Il s'agit des opinions, des observations et des suggestions de délinquantes autochtones à sécurité maximale et de membres du personnel du SCC sur les moyens, les politiques et les programmes que le Service utilise pour aider les délinquantes autochtones à abaisser leur cote de sécurité. Le projet de recherche a donné aux détenues l'occasion d'exprimer leurs opinions. Le rapport contient des recommandations et des idées qui aideront le SCC à offrir de meilleurs services aux délinquantes autochtones dites à sécurité maximale. On y présente aussi l'opinion des femmes autochtones sur la cote de sécurité qui leur a été assignée. On y énonce ce que le SCC doit faire pour les aider à abaisser leur cote de sécurité afin qu'elles puissent être transférées dans un établissement à sécurité moyenne et, plus tard, être mises en liberté dans la collectivité.

Le rapport est divisé en sections qui portent sur divers domaines concernant les détenues autochtones. On y présente d'abord des renseignements sur les dispositions législatives et les politiques qui s'appliquent aux femmes autochtones, puis la méthode de recherche utilisée et d'autres renseignements sur la réalisation des entrevues. Viennent ensuite les opinions et les suggestions des délinquantes autochtones et du personnel du SCC sur diverses questions. La dernière section contient les conclusions de la recherche et les besoins définis, la conclusion du rapport et les recommandations.