Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes pour les délinquantes

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Rapport sur les progrès réalisés depuis dix ans dans le domaine des services correctionnels pour femmes
1996-2006

PDF

Message de la sous-commissaire pour les femmes

Les chances de réussite d'une expérience correctionnelle progressiste sont plus élevées dans le système carcéral pour les femmes.

L’honorable Louise Arbour
Préface au rapport de la Commission d’enquête, 1996

 

De grands progrès ont été réalisés depuis la publication, en 1990, du rapport du Groupe d’étude sur les femmes purgeant une peine fédérale intitulé La création de choix. Ainsi, les établissements régionaux pour femmes, proposés dans La création de choix, ont fêté ou fêteront bientôt leur dixième anniversaire. En 1996, le rapport Arbour analysait avec optimisme les initiatives du SCC axées sur une nouvelle vision concernant les délinquantes. Le rapport formulait des recommandations visant à renforcer nos politiques et nos pratiques liées aux délinquantes dans des secteurs clés comme la dotation mixte, les délinquantes autochtones, le classement par niveau de sécurité, la gestion des incidents de sécurité, les programmes et la transition à la collectivité. Le présent rapport porte sur ces recommandations et sur les changements issus du rapport Arbour ainsi que sur les importants examens subséquents effectués au cours de la dernière décennie.

Je suis fière de dire que le SCC est reconnu comme un chef de file mondial dans le domaine des services correctionnels pour femmes. Sa notoriété est reconnue à la fois dans les documents sur les services correctionnels et par ses homologues de divers secteurs de compétence sur la scène internationale, en particulier ceux qui ont visité les établissements pour femmes du SCC afin d’en apprendre davantage sur son modèle opérationnel et ses expériences. Cette reconnaissance coïncide avec la transformation des services correctionnels pour femmes survenue au cours de la dernière décennie. Comme c'est le cas pour d'autres changements progressifs, les réalisations du SCC reposent sur le dévouement et les efforts déployés par de nombreuses personnes et de nombreux organismes au fil du temps, y compris les employés, les bénévoles et les représentants de divers organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. Je tiens à souligner l'engagement et les efforts de tous les intervenants et intervenantes qui ont contribué à renforcer le travail du SCC auprès des délinquantes. Je suis également reconnaissante envers les délinquantes qui, au cours de toutes ces années, ont partagé leurs expériences avec nous et, ce faisant, nous ont aidés à façonner les services correctionnels pour femmes.

Les efforts déployés depuis la publication du rapport Arbour mettent en évidence l’engagement continu du SCC à répondre aux besoins des délinquantes et à établir un système correctionnel sain et équitable. Je suis persuadée que, de concert avec nos partenaires du système de justice pénale, nous allons continuer à innover et ainsi assurer le succès de l’approche progressive que nous avons adoptée à l’égard des services correctionnels pour femmes.

Anne Kelly, sous-commissaire pour les femmes
Service correctionnel du Canada

Avril 2006