Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Recommandations issues de l'enquête du coroner sur la mort de Robert Gentles

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

30. Que soit donnée une formation sur la façon de déterminer si un détenu souffre réellement d'un problème de santé ou s'il fait semblant.

RÉPONSE DU SCC

À l'heure actuelle, un nombre désigné d'employés du SCC sont qualifiés en premiers soins et en RCR et renouvellent leur attestation de compétences. Le nombre d'employés qualifiés désignés assure une couverture à chaque quart de travail. La formation en premiers soins et en RCR permet au personnel d'évaluer les indices de problèmes de santé. En pareil cas, l'intervention de première ligne comprend un appel téléphonique immédiat à un médecin qualifié, qui détermine alors si le délinquant souffre réellement d'un problème de santé ou s'il fait semblant.

Le Programme de formation correctionnelle (PFC 2000) comprend un module sur le syndrome de mort subite sous garde qui en apprend davantage aux recrues déjà qualifiées en premiers soins et en secourisme sur les situations qui peuvent contribuer au délire agité et à l'asphyxie positionnelle, qui interviennent tous deux dans le syndrome de mort subite sous garde.