Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Recommandations issues de l'enquête du coroner sur la mort de Robert Gentles

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

43. Que le SCC, en collaboration avec le SESG, examine la possibilité d'organiser une rotation périodique du personnel parmi les établissements de façon à assurer une rotation de la plupart des employés du pénitencier de Kingston.

RÉPONSE DU SCC

Le SCC n'est pas en faveur d'une rotation périodique obligatoire du personnel parmi les établissements. Nous jugeons préférable que ces rotations ou la mutation de personnel soient volontaires ou se fassent à la demande expresse de l'employé intéressé. Le SCC est conscient des difficultés et des stress que présente le travail dans un établissement à sécurité maximale et préconisera à cette fin une rotation fluide et souple du personnel, lorsque cela est possible.

La mise en ouvre d'un programme obligatoire de rotation du personnel entraînerait des coûts supplémentaires attribuables à la réinstallation du personnel et perturberait la vie familiale des employés touchés. Ce programme serait praticable dans la région de Kingston, étant donné la proximité d'un certain nombre d'établissements correctionnels, mais pas dans les autres régions, où les établissements sont beaucoup plus dispersés sur le plan géographique.

Nonobstant ce qui précède, il faut souligner qu'il y a un roulement de personnel régulier à l'établissement, attribuable au processus d'attrition normal. De plus, la région de l'Ontario a fait une présentation qui ferait évoluer le rôle du pénitencier de Kingston. Cette initiative ferait de l'établissement Millhaven le seul établissement à sécurité maximale de la région de l'Ontario, et le pénitencier de Kingston logerait les détenus admis, les détenus temporaires ainsi qu'environ 100 délinquants dits «: à sécurité moyenne ». Cette restructuration nécessiterait un remaniement du personnel.

La mise au point définitive de cette initiative est prévue pour 2002-2003. Un agent de mise en opération a été nommé pour diriger cette restructuration, et le syndicat sera consulté tout au long de l'élaboration des plans opérationnels.