Service correctionnel du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

SURVEILLANCE DES MALADIES INFECTIEUSES DANS LES PÉNITENCIERS FÉDÉRAUX CANADIENS
2005-2006

Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Page précédente | Table des matières | Page suivante

 

Avant-propos – Direction de la santé publique

Le présent rapport fait état des données provenant de la surveillance des maladies infectieuses pour la période 2005-2006 parmi les détenus des pénitenciers fédéraux canadiens. Nous y avons mis à jour les données présentées dans notre précédent rapport intitulé Surveillance des maladies infectieuses dans les pénitenciers fédéraux canadiens 2002-2004.

Il est clairement établi que les détenus sont exposés à un risque accru de contracter des maladies infectieuses, y compris le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), l’hépatite C (VHC) et la tuberculose, en raison des caractéristiques des risques sociaux et comportementaux qui définissent cette population avant même qu’elle franchisse la barrière de la prison. Il est clair aussi que les prisons sont d’excellents points de contact pour offrir des programmes de santé publique à une population autrement difficile à atteindre et à la merci d’infections et d’une mauvaise santé. La prévention et le contrôle des maladies infectieuses sont donc des objectifs importants des Services de santé du SCC.

La surveillance des maladies infectieuses se fait dans une large mesure dans le cadre du Système de surveillance des maladies infectieuses (SSMI) du SCC. À partir de février 2005, le SCC a mis en place un programme de dépistage accru, parmi les détenus, des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Ce système permet de recueillir des données présentées sous forme de liste sur les antécédents en matière de dépistage, les facteurs de risque et les résultats des tests. Avec le programme de dépistage continu de la tuberculose, ces données sont disponibles grâce à l’application Web de notre Système de surveillance des maladies infectieuses (Web-SSMI) qui fournit plus de détails sur le dépistage, les tests et les cas qui viennent s’ajouter aux données du système global.

Les données du présent rapport résultent des efforts conjugués du personnel infirmier de première ligne des Services de santé en établissement qui, chaque jour, s’occupe du dépistage des maladies infectieuses, offre du counseling, fournit des conseils, présente de l’information aux fins de formation et offre des traitements. De même, le personnel infirmier en santé du travail du Programme de santé au travail et de sécurité du public de Santé Canada travaille avec le personnel de Bien-être au travail du SCC afin de proposer des tests et un dépistage de la tuberculose à tout le personnel des Services de santé. Nous tenons à souligner la collaboration continue entre le SCC et l’ASPC dans la production du rapport.

 

Direction de la santé publique
Secteur des services de santé
Service correctionnel du Canada

 

Page précédente | Table des matières | Page suivante