Classification de sécurité

Un niveau de sécurité est attribué à chaque établissement fédéral et détermine la façon dont les lieux seront aménagés, le fonctionnement de l'établissement et les programmes qui y seront offerts. Il y a cinq niveaux de sécurité.

Unité spéciale de détention (USD)

L'USD est située au Centre régional de réception (CRR), un établissement à niveaux de sécurité multiples de la région du Québec. Il fournit un environnement hautement structuré à certains détenus ne pouvant pas être gérés de manière sécuritaire dans un autre établissement.

Lorsqu'un délinquant est placé à l'USD, toutes les mesures sont prises pour qu'il retourne dans les meilleurs délais dans un environnement à sécurité maximale. La durée du séjour dépend de l'évaluation du risque que présente le délinquant pour le personnel et pour les autres délinquants. L'établissement peut accueillir jusqu'à 90 délinquants.

Établissements à sécurité maximale

Les établissements à sécurité maximale sont conçus pour accueillir les délinquants qui présentent une grande menace pour la sécurité du public, qui ont besoin d'un degré plus élevé de surveillance à l'intérieur de l'établissement et/ou qui risquent le plus de tenter de s'évader. Les déplacements, les possibilités d'association et les privilèges des délinquants sont très restreints.

Les établissements à sécurité maximale visent à préparer les détenus à progresser vers un établissement à sécurité moyenne grâce à des programmes, des emplois et des activités éducatives.

Établissements à sécurité moyenne

Les établissements à sécurité moyenne fournissent un milieu qui encourage les délinquants à être plus responsables dans leur vie quotidienne. Les déplacements, les possibilités d'association et les privilèges des délinquants sont soumis à certaines restrictions. Ces établissements appliquent les mêmes mesures de sécurité que les établissements à sécurité maximale.

Ce milieu favorise les interactions entre les délinquants, ce qui leur permet d'assumer la responsabilité de leurs actes et de collaborer avec d'autres détenus. Ce processus prépare les délinquants à entrer avec succès dans un établissement à sécurité minimale.

Établissements à sécurité minimale

Dans les établissements à sécurité minimale, il y a moins de limites que dans les établissements à sécurité moyenne : les déplacements, les possibilités d'association et les privilèges des détenus continuent d'être surveillés et gérés par le personnel correctionnel, mais on impose le moins de restrictions possible afin de préparer les détenus à leur éventuelle transition dans la collectivité.

Le milieu favorise le perfectionnement personnel, le comportement responsable et les interactions avec les autres.

Établissements pour femmes

Les établissements pour femmes offrent aux délinquantes un milieu sécuritaire et positif, ce qui inclut la prestation de programmes et de traitements conçus spécialement pour répondre aux besoins des délinquantes.

Tous les établissements pour femmes sont à niveaux de sécurité multiples, ce qui veut dire que, au sein d'un même établissement, on retrouve des délinquantes dites à sécurité minimale, moyenne et maximale. Le Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci est l'exception à la règle, et accueille exclusivement des délinquantes dites à sécurité minimale ou moyenne.

Le niveau de sécurité de chaque section de l'établissement correspond à la cote de sécurité attribuée aux délinquantes. Les délinquantes classées au niveau de sécurité minimale ou moyenne vivent dans des unités de logement avec des aires communes, où elles doivent répondre elles-mêmes à leurs besoins quotidiens, notamment faire la cuisine, le ménage et la lessive. Les délinquantes classées au niveau de sécurité maximale sont hébergées dans des unités de garde en milieu fermé où des interventions et une surveillance de haut niveau sont assurées par des employés spécialisés.

Vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur ce sujet? Veuillez consulter la Directive du commissaire – Classification des établissements.