Sécurité du personnel

Au SCC, des milliers d'employés gèrent quotidiennement une population de délinquants diversifiée. Le SCC a mis en œuvre plusieurs mesures visant à protéger la sécurité de son personnel.

Vêtements et équipement de protection

Différents vêtements et pièces d'équipement sont fournis aux membres du personnel pour assurer leur sécurité au travail. En voici quelques exemples :

Vestes de protection contre les armes tranchantes

Les agents correctionnels et les intervenants de première ligne travaillant dans les unités spéciales de détention, les unités d'isolement, les établissements à sécurité maximale et à sécurité moyenne ainsi que les centres de traitement et les unités de garde en milieu fermé des établissements pour femmes doivent obligatoirement avoir des vestes résistant aux armes tranchantes.

Les gants protecteurs

Tout le personnel de première ligne est équipé de gants de protection, afin de réduire le risque de coupures et de contact avec des fluides organiques lors de fouilles.

Menottes

Tous les agents correctionnels qui ont des contacts directs avec les détenus doivent porter sur eux des menottes.

Aérosol inflammatoire

Les agents correctionnels travaillant dans les établissements à sécurité maximale ou moyenne, les unités d'isolement, les centres de traitement et les unités de garde en milieu fermé des établissements pour femmes doivent porter sur eux un aérosol inflammatoire.

Masque de RCR

Tous les agents correctionnels ou tous les membres du personnel formés pour administrer les premiers soins doivent porter sur eux un masque de RCR lorsqu'ils répondent à des urgences médicales.

Formation

Le personnel du SCC est formé, accrédité et réaccrédité relativement à de nombreuses procédures de sécurité, comme le recours à la force, le secourisme/RCR, les stratégies de négociation, les armes à feu et la surveillance.

Il est aussi formé sur des sujets tels que les interventions en situation de crise et la gestion de conflits, les dangers en milieu de travail, la sensibilisation au harcèlement, à la violence culturelle et à la violence familiale, le suicide et l'automutilation ainsi que les procédures en matière de gestion de cas.

Centre national de surveillance

Le Centre national de surveillance (CNS), qui se trouve dans la région de la capitale nationale, contribue à la sécurité du public en offrant, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, un soutien aux établissements, aux membres du personnel travaillant dans la collectivité, aux membres du public et aux délinquants. Pendant les heures ouvrables, le CNS surveille la sécurité des membres du personnel travaillant dans la collectivité et signale les incidents liés à la sécurité. En dehors des heures ouvrables, outre ces fonctions, le CNS fournit des services de gestion des situations d’urgence et d’intervention et remplit des avis aux victimes. Le CNS exploite aussi une ligne d’information sans frais et offre des services bilingues en tout temps.