Programmes correctionnels pour femmes

Les programmes correctionnels pour femmes sont de nature holistique. Ils fournissent une approche qui tient compte du genre et des traumatismes, en vue de répondre aux besoins particuliers des délinquantes. Les programmes sont axés sur la façon dont le comportement d’une délinquante peut influencer les situations et les relations. Les programmes correctionnels offrent un continuum de soins, de l’admission jusqu’à l’expiration de la peine. L’objectif est de permettre à la délinquante :

  • d’apprendre à vivre une vie exempte de crime;
  • de réussir sa réinsertion sociale.

Les délinquantes autochtones, ou les délinquantes qui ont fait part de leur désir sincère d’adopter la spiritualité autochtone et de suivre les programmes autochtones, peuvent choisir de prendre part aux programmes correctionnels destinés aux Autochtones, aussi appelés le cercle de soins.

Niveaux d’intensité

L’efficacité des programmes est optimale quand les délinquantes participent au programme pertinent et au niveau d’intensité approprié. Le Service correctionnel du Canada (SCC) doit évaluer ces facteurs pour chaque délinquante.

Les programmes pour délinquantes ne sont pas individuels. Ils reposent les uns sur les autres, selon différents niveaux d’intensité. Le SCC aiguille les femmes qui ont besoin d’une intervention plus importante vers des programmes d’intensité élevée et peut aiguiller les femmes qui ont besoin d’une intervention moins importante vers des programmes d’intensité modérée.

Les différences entre les programmes d’intensité élevée et modérée comprennent :

  • la durée du programme
  • le nombre de séances
  • les leçons et les documents utilisés

Les programmes d’intensité élevée durent plus longtemps et contiennent plus de séances.

Pour en savoir plus sur les types de programmes que le SCC offre aux délinquantes, consultez les pages suivantes :

Date de modification :