Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF) dans une population carcérale : prévalence, dépistage et caractéristiques

Pour obtenir une version PDF du rapport intégral, veuillez écrire à l'adresse suivante : recherche@csc-scc.gc.ca

Mots clés

ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF), syndrome d'alcoolisation fœtale partiel (SAFp), trouble neurologique du développement lié à l'alcool (TNDLA), délinquants sous responsabilité fédérale, dépistage, diagnostic, psychométries

Pourquoi nous avons effectué cette étude

Les écrits scientifiques indiquent que les sujets atteints de l'un ou l'autre trouble causé par l'alcoolisation fœtale sont plus susceptibles d'avoir des démêlés avec le système de justice pénale en raison de déficits neuropsychologiques qui affectent leur jugement, leur notion des conséquences de leurs actes et leur apprentissage des liens de causalité. Bien que cette opinion soit largement partagée, aucune étude ne s'était penchée jusqu'ici sur la prévalence de l'ETCAF dans la population carcérale générale d'âge adulte.

Cette étude visait à documenter la prévalence de l'ETCAF dans un échantillon de délinquants adultes de sexe masculin dans la population carcérale générale et à mettre au point un outil de dépistage de l'ETCAF qui servirait à repérer les détenus risquant d'être atteints de troubles causés par l'alcoolisation fœtale.

Ce que nous avons fait

La liste de contrôle de dépistage abrégée de l'ETCAF a été élaborée et un protocole de diagnostic a été mis à l'essai. Pendant les18 mois de l'étude, on a demandé à tous les délinquants nouvellement admis en établissement et âgés de 30 ans au plus, de participer à cette recherche. Des entrevues furent menées avec tous les détenus répondant aux critères d'inclusion; 65 % acceptèrent de participer. Tous ont été soumis à une évaluation médicale complète dans l'optique de l'ETCAF. Des assistants en recherche communautaire contactèrent des membres des familles concernées afin de leur administrer le questionnaire de la liste de contrôle de dépistage abrégée et de leur poser des questions sur l'exposition prénatale à l'alcool. Une fois toutes les données sur chaque participant recueillies, une discussion de cas eut lieu pour déterminer si le détenu répondait ou non aux critères diagnostiques dans une des catégories de l'ETCAF.

Ce que nous avons trouvé

En tout, 91 détenus ont participé au processus complet de recherche. Au terme de l'évaluation, 10 % d'entre eux reçurent un diagnostic lié à l'ETCAF, mais aucun n'a pu être confirmé ou écarté pour 15 % des détenus. Des déficits neuropsychologiques sans rapport avec une exposition prénatale à l'alcool ont été détectées chez 45 % des détenus, et chez 30 %, on a relevé des déficiences non identifiables.

L'analyse des délinquants atteints de troubles causés par l'alcoolisation fœtale a montré que les risques et les besoins étaient plus grands chez eux que chez les autres détenus participant à l'étude. Ils présentaient notamment de graves déficits sur le plan de l'attention, des fonctions exécutives et du comportement adaptif. De plus, ils étaient bien plus nombreux à avoir été incarcérés à l'adolescence, de même qu'à l'âge adulte dans des établissements provinciaux.

Les propriétés de la liste de contrôle de dépistage abrégée furent analysées avec, pour conclusion, que l'outil de dépistage permettait de prédire des troubles causés par l'alcoolisation fœtale. Le diagnostic médical a servi de référence pour évaluer la performance de la liste de contrôle de dépistage abrégée.

Ce que cela signifie

Aucun des détenus diagnostiqués dans le cadre de cette étude n'avait auparavant reçu de diagnostic de troubles causés par l'alcoolisation fœtale. Il y a au sein du Service correctionnel du Canada une population carcérale atteinte de ce type de troubles que l'on n'identifie actuellement pas au moment de l'admission et qui, par conséquent ne se voit pas offrir les services ou les programmes répondant à ses besoins particuliers. Cette étude montre que les détenus adultes de sexe masculin atteints de troubles causés par l'alcoolisation fœtale présentent des besoins plus importants et plus de risques que ceux qui n'en sont pas atteints.

Le dépistage visant à identifier les délinquants qui risquent d'être atteints de ces troubles est nécessaire, et il est prouvé que cela est possible en milieu correctionnel. De plus, il est possible de satisfaire aux exigences médicales et neuropsychologiques d'un diagnostic chez des sujets incarcérés dans un pénitencier fédéral pour adultes.

Pour de plus amples renseignements

MacPherson, P.H., Chudley, A.E. et Grant, B.A. (2011). Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF) dans une population carcérale : prévalence, dépistage et caractéristiques, Rapport de recherche R-247. Ottawa (Ontario), Service correctionnel du Canada.

Pour obtenir une version PDF du rapport intégral, veuillez écrire à l'adresse suivante : recherche@csc-scc.gc.ca.

Préparé par : Patricia MacPherson

Pour nous joindre

Centre de recherche en toxicomanie
Tél. : 902-838-5900
recherche.toxicomanie@csc-scc.gc.ca