Programmes correctionnels efficaces pour les délinquantes

Pour obtenir une version PDF du rapport intégral, veuillez écrire à l'adresse suivante : recherche@csc-scc.gc.ca

Mots clés

Délinquantes, programmes conçus spécialement pour les délinquantes

Ce que cela signifie

La présente étude est préliminaire et doit être interprétée avec circonspection vu la taille modeste des échantillons. Toutefois, les résultats confirment la capacité du Service correctionnel du Canada (SCC) de cibler des éléments établis de programmes correctionnels, tout en adoptant une approche qui tienne compte des disparités entre les sexes. Les résultats confirment également la nécessité d'offrir des programmes adaptés aux différences culturelles et s'inscrivant dans un cadre d'intervention spécialement conçu pour les femmes. De plus, pour assurer l'efficacité de tels programmes, il faudrait se pencher sur d'autres questions opérationnelles concernant la dotation en personnel et la supervision continue.

Pourquoi nous avons effectué cette étude

Pour atteindre son but concernant la réadaptation des délinquants, il est primordial que le SCC puisse leur offrir des programmes correctionnels efficaces. C'est pourquoi la Stratégie actuelle des programmes pour délinquantes s'appuie sur le principe selon lequel le meilleur moyen d'aider les délinquantes à se réadapter, c'est de leur offrir des programmes qui s'inspirent du modèle fondé sur les principes du risque, des besoins et de la réceptivité (RBR), tout en s'inscrivant dans un cadre d'intervention spécialement conçu pour les femmes. De tels programmes doivent être : centrés sur les femmes, holistiques, adaptés à la diversité des délinquantes et dispensés dans un environnement de soutien. La présente étude vise à évaluer la mesure dans laquelle les programmes correctionnels actuels pour les délinquantes intègrent à la fois les aspects classiques du modèle RBR et les principes relatifs aux programmes adaptés aux besoins des délinquantes.

Ce que nous avons fait

Aux fins de la présente analyse, le Programme de prévention de la violence pour délinquantes (PPVD) et le Programme d'intervention pour délinquantes toxicomanes (PIDT) ont servi d'exemples de programmes conçus par le SCC spécialement pour les délinquantes. On a recueilli des données sur ces programmes au moyen d'une série d'évaluations et d'examens auprès de trois groupes différents de participants. Des intervenants clés responsables de l'élaboration et de l'animation de programmes ont évalué les programmes au moyen d'inventaires, tandis que 15 intervenants ont rempli deux questionnaires d'auto-évaluation sur les programmes et l'importance respective d'éléments traditionnels et d'éléments conçus spécialement pour les délinquantes. Enfin, 15 délinquantes ayant terminé le PPVD ou suivi une phase du PIDT dans deux pénitenciers (Établissements pour femmes Grand Valley et Nova) ont répondu à un questionnaire à l'occasion d'une entrevue.

Ce que nous avons trouvé

Dans l'ensemble, les participantes ont bien accueilli l'intégration des principes du modèle RBR dans un cadre d'intervention spécialement conçu pour les délinquantes. Les employés et les délinquantes interrogés ont mis en évidence certaines insuffisances, dont le fait que les programmes adaptés aux différences culturelles sont limités, de même que les services de soutien continus et les séances de rappel. Enfin, les employés interrogés ont évoqué des problèmes opérationnels nuisant au bon fonctionnement des programmes, tels que le roulement élevé du personnel et les fonds insuffisants disponibles.

Pour de plus amples renseignements

Booth, L. (2012). Programmes correctionnels efficaces pour les délinquantes. Rapport de recherche R-279.Ottawa (Ontario), Service correctionnel du Canada.

Pour obtenir une version PDF du rapport intégral, veuillez écrire à l'adresse suivante : recherche@csc-scc.gc.ca

Préparé par : Aileen Harris

Pour nous joindre

Direction de la recherche
613-995-3975
recherche@csc-scc.gc.ca