Programme pour délinquants autochtones toxicomanes (PDAT) et engagement culturel

Mots clés

Autochtones, prison, toxicomanie, traitement

Contexte

Le Programme pour délinquants autochtones toxicomanes (PDAT) fait appel à une approche mixte en matière de programmes qui combine les traditions de guérison culturelles et les pratiques exemplaires actuelles au chapitre du traitement de la toxicomanie. La recherche sur l'incidence du PDAT (d'intensité élevée) sur les résultats postlibératoires a été effectuée et fournit un soutien à l'efficacité de l'approche du Programme (Kunic et Varis, 2009). Cependant, l'incidence des aspects culturels du Programme n'a pas encore été examinée. Le PDAT vise entre autres à établir un lien entre les participants et les cultures autochtones dans le but de promouvoir les valeurs traditionnelles et la guérison personnelle. L'Échelle d'engagement culturel (EEC) a été élaborée afin d'évaluer la capacité du Programme d'atteindre cet objectif.

Ce que nous avons fait

Pour comprendre le changement du degré d'engagement des participants du PDAT envers la culture, la spiritualité et les enseignements traditionnels autochtones, nous avons examiné les résultats moyens, avant leur participation au PDAT et après celle-ci, de chaque question de l'EEC. On a examiné les données fournies par les réponses de 235 participants : 151 (64 %) ayant participé au PDAT d'intensité élevée, et 84 (36 %) ayant participé au PDAT d'intensité moyenne.

Questions de l'EEC

Questions de l'Échelle d'engagement culturel

  1. J'applique les valeurs autochtones traditionnelles dans ma vie de tous les jours.
  2. Je possède l'expérience nécessaire, grâce aux enseignements des Aînés et aux cérémonies spirituelles, pour guider ma vie.
  3. La guérison traditionnelle est importante pour moi.
  4. J'ai eu l'occasion d'examiner à fond les questions relatives à mon problème de toxicomanie d'une façon traditionnelle.
  5. Je suis spirituellement relié à ma culture.
  6. J'ai des connaissances sur les cultures et la spiritualité autochtones.
  7. Je suis préparé, sur le plan culturel, à traiter de questions difficiles de la vie.
  8. Je reconnais l'importance d'un Aîné.
  9. Je consulte un Aîné quand j'ai besoin de conseils.
  10. Je cherche des possibilités de mieux connaître ma culture afin de m'en servir pour mieux me comprendre moi-même.
  11. J'apporte une contribution valable à ma culture.
  12. J'ai assez d'occasions de participer à des activités culturelles autochtones.

L'EEC est une échelle de cinq points variant de « Fortement en désaccord » (1) à « Fortement en accord » (5).

Ce que nous avons constaté

La Figure 1 présente des différences positives observées entre les réponses aux questions posées avant la participation au PDAT et celles aux questions posées après celle-ci. Les réponses aux questions 3 et 8, qui indiquaient un degré déjà élevé d'accord avant la participation au PDAT, présentent très peu de changement. Les réponses aux questions 2 et 4 indiquent le plus grand changement.

Figure 1. Résultats de l'EEC avant/après la participation au Programme pour délinquants autochtones toxicomanes (PDAT)

À l'aide des données fournies par 235 participants au PDAT, le diagramme à barres présente les résultats moyens des réponses aux 12 questions de l'EEC avant et après la participation du délinquant au PDAT.
Le résultat de la question 1 s'élevait à 3,6 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,4 après celle-ci.
Le résultat de la question 2 s'élevait à 3,2 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,4 après celle-ci.
Le résultat de la question 3 est demeuré stable avant la participation au Programme et après celle-ci (4,2 et 4,5 respectivement).
Le résultat de la question 4 s'élevait à 3,1 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,5 après celle-ci.
Le résultat de la question 5 s'élevait à 3,6 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,4 après celle-ci.
Le résultat de la question 6 s'élevait à 3,8 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,5 après celle-ci.
Le résultat de la question 7 s'élevait à 3,6 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,4 après celle-ci.
Le résultat de la question 8 est demeuré stable avant la participation au Programme et après celle-ci (4,5 et 4,6 respectivement).
Le résultat de la question 9 s'élevait à 3,9 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,4 après celle-ci.
Le résultat de la question 10 s'élevait à 3,8 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,5 après celle-ci.
Le résultat de la question 11 s'élevait à 3,5 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,3 après celle-ci.
Le résultat de la question 12 s'élevait à 3,8 avant la participation au Programme, tandis qu'il s'élevait à 4,3 après celle-ci.

Ce que cela signifie

Les résultats laissent entendre que le PDAT atteint ses objectifs au chapitre du rétablissement de liens entre les participants et la spiritualité et leur culture autochtones. Les participants qui sont admis au Programme présentent déjà un degré élevé d'accord avec l'importance de la guérison traditionnelle et avec l'importance des Aînés. Par leur participation au PDAT, ils acquièrent des connaissances et des expériences culturelles grâce aux enseignements et aux cérémonies et profitent d'occasions nécessaires pour explorer la culture autochtone en tant que facteur de guérison.

Pour comprendre l'incidence des programmes axés sur la culture, des outils de recherche propres à la culture sont requis. Les résultats sont une démonstration préliminaire de l'outil de recherche élaboré par le SCC à cette fin.

Références

Kunic, D. et Varis, D.D. (2009). Programme pour délinquants autochtones toxicomanes (PDAT) : Examen des effets de l'achèvement avec succès du programme sur les résultats post-libératoires. Ottawa, Ont. : Service correctionnel du Canada.

Préparé par : Pamela Forrester, Emily Trainor, Shanna Farrell-MacDonald et David Varis

Pour nous joindre

Direction de la recherche
613-995-3975
recherche@csc-scc.gc.ca

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les données des inscriptions au PDAT­élevé ont été rassemblées de 2007 à 2010; les données pour le PDAT­modéré, de 2009 à 2010.

Retour à la référence de la note de bas de page 1