Les effets additifs de la participation à de multiples interventions et services correctionnels chez les délinquants de sexe masculin purgeant une peine de ressort fédéral

Faits saillants de la recherche

Les interventions correctionnelles supplémentaires augmentent l’incidence de la participation aux programmes correctionnels sur la réduction de la récidive

Pourquoi nous avons effectué cette étude

Au Service correctionnel du Canada (SCC), les délinquants bénéficient, en plus des programmes correctionnels, d’un grand nombre d’interventions et de services pour préparer leur mise en liberté dans la collectivité. Il est important d’examiner dans quelle mesure ces services procurent des « effets additifs » ou améliorent les résultats des délinquants qui participent aux programmes correctionnels. Cette étude détermine la contribution relative des interventions et des services clés sur le taux de réincarcération pour infraction chez les délinquants de sexe masculin purgeant une peine de ressort fédéral.

Ce que nous avons fait

La cohorte de l’étude était entièrement composée de délinquants de sexe masculin admis dans un établissement du SCC entre septembre 2009 et août 2013 et qui ont bénéficié d’une semi-liberté, d’une libération conditionnelle totale ou d’une libération d’office avant le 13 avril 2013 (N=12 273).

L’étude examine si les services supplémentaires, dont l’emploi en établissement, les programmes d’éducation, la certification professionnelle, les services pour délinquants autochtones et les programmes de maintien des acquis, amplifient l’effet de la participation aux programmes correctionnels.

L’étude tient compte des principales variables liées à l’infraction. D’abord, les interventions de plusieurs catégories ont été ajoutées individuellement au modèle statistique, en plus des programmes correctionnels. Enfin, toutes les interventions qui contribuent de façon significative au résultat ont été ajoutées ensemble au modèle final. Un modèle distinct a été construit pour les délinquants autochtones.

Ce que nous avons constaté

Les résultats sont encourageants en ce qui concerne l’approche globale du SCC en matière de réhabilitation des délinquants. Dans tous les modèles examinés, la combinaison des services et des programmes a engendré des résultats qui ont amélioré considérablement les chances des délinquants de rester dans la collectivité sans commettre d’infraction après leur mise en liberté. Les programmes les plus prometteurs sont les suivants : 1) les programmes d’éducation, en particulier ceux qui aident les délinquants à atteindre un niveau de scolarité s’approchant de l’équivalence du cours secondaire; 2) les interventions correctionnelles terminées dans la collectivité (le risque de réincarcération pour infraction est alors quatre fois moins élevé); les visites régulières et les visites familiales privées; 4) pour les délinquants autochtones, le nombre d’évaluations par un Aîné. Ce résultat est le plus probant parmi les services destinés aux délinquants autochtones.

Ce que cela signifie

Compte tenu de la complexité de la modélisation, les résultats devraient être considérés comme exploratoires. Néanmoins, malgré cette mise en garde, l’étude indique que les services correctionnels supplémentaires sont associés à une diminution de la réincarcération pour infraction. Cela était vrai même après la prise en compte des facteurs liés à l’infraction et à la participation aux programmes correctionnels. De plus, les multiples services supplémentaires ne sont pas redondants. Cela montre que le SCC utilise plusieurs méthodes, outre les programmes correctionnels, pour réduire la récidive. C’est l’approche globale adoptée pendant l’incarcération et la surveillance dans la collectivité qui contribue au renforcement de la sécurité du public.

Pour de plus amples renseignements

Wilton, G., A. Nolan, A. et L. Stewart, L. (2015). Les effets additifs de la participation à de multiples interventions et services correctionnels chez les délinquants de sexe masculin purgeant une peine de ressort fédéral (Rapport de recherche R-363). Ottawa, ON : Service correctionnel du Canada.

Pour obtenir le rapport complet en version PDF, veuillez en faire la demande à la Direction de la recherche ou par téléphone au 613-995-3975.

Vous pouvez également visiter la page des Publications de recherche pour une liste complète des rapports et sommaires de recherche.