Blessures et décès directement liés à l’aérosol capsique

Faits saillants de la recherche: L’aérosol capsique est efficace, d’un point de vue opérationnel, et habituellement associé à une réduction des risques de blessures pour les sujets et les utilisateurs.

Publication

No R-405

Février 2018

Recherche en un coup d’oeil - PDF

Blessures et décès directement liés à l’aérosol capsique

Pourquoi nous avons effectué cette étude

La revue de la littérature visait principalement à évaluer les recherches (publiées et non publiées) relatives aux blessures et aux décès directement liés à l’emploi d’aérosol capsique. Cet aérosol contient un ingrédient actif, la capsicine oléorésineuse, qui peut être produit de façon synthétique, mais qui se trouve également naturellement dans certains piments. L’aérosol capsique est souvent utilisé comme technique de contrainte par la douleur pour maîtriser des sujets lorsqu’ils sont activement réfractaires ou agressifs. L’aérosol capsique est fréquemment employé dans les milieux militaires, policiers et correctionnels.

Ce que nous avons fait

La revue comprend les sections suivantes : 1) un examen des recherches liées à l’efficacité opérationnelle de l’aérosol capsique, lorsque ces recherches portaient également sur les blessures ou les décès; 2) un examen des recherches liées à des cas de blessures et de décès particuliers, qui pourraient être associés à l’emploi de l’aérosol capsique; et 3) un examen des recherches portant sur les facteurs associés à l’aérosol capsique et aux blessures ou aux décès. Une recherche dans plusieurs bases de données et moteurs de recherche a produit 22 documents jugés pertinents.

Ce que nous avons constaté

Les recherches ont démontré que l’incidence de l’aérosol capsique varie en fonction de nombreux facteurs, y compris les suivants : sa concentration, ses propriétés physiochimiques, le dispositif de déploiement utilisé et un éventail de facteurs liés au sujet (p. ex., ses vêtements) et à l’environnement (p. ex., la météo).

Les auteurs d’un certain nombre d’études se sont penchés sur l’efficacité opérationnelle de l’aérosol capsique (c.-à-d. pour maîtriser des sujets réfractaires). Ces recherches montrent que l’aérosol capsique est souvent efficace et qu’il est habituellement associé à une réduction des risques de blessures pour le sujet comme pour l’utilisateur. Cette conclusion est relativement constante dans l’ensemble des administrations et des situations. Même s’il y a des exceptions, lorsque des blessures associées à la capsicine oléorésineuse se produisent, elles semblent généralement être relativement mineures, et les personnes visées par l’aérosol capsique nécessitent rarement une attention médicale sérieuse. La grande majorité des blessures déclarées comprennent une irritation oculaire et cutanée, ou de la douleur, une perturbation de la vision, des abrasions cornéennes et des symptômes respiratoires. Il semble très peu fréquent que les blessures associées à cet aérosol aient des conséquences négatives à long terme sur la personne touchée. Des données probantes indiquent que certains facteurs (notamment le syndrome du délire agité, l’asphyxie positionnelle, les problèmes de santé préexistants et la consommation de drogue) sont associés à l’utilisation d’aérosol capsique qui, dans certains cas, donne lieu à des blessures ou à des décès.

Ce que cela signifie

La majorité des recherches que nous avons examinées donnent à penser que l’aérosol capsique est relativement sûr et qu’il réduit habituellement le risque de blessure, tant pour le sujet que pour la personne qui utilise l’aérosol. Cela dit, il est toujours possible que des dommages soient causés lorsque l’on opte pour toute intervention incluant un recours à la force, et les données probantes portent à croire que l’aérosol capsique est assurément lié à des blessures et à des décès. Dans la grande majorité de ces cas, l’emploi de l’aérosol capsique n’a pas été considéré comme un facteur ayant contribué aux blessures ou au décès ni comme le seul facteur les ayant causés. D’autres facteurs, comme l’utilisation d’autres options de recours à la force ou les diverses caractéristiques des sujets (p. ex., la consommation de drogue) sont plus fréquemment à l’origine de ces résultats. Lorsque l’aérosol capsique cause des blessures, celles-ci sont habituellement mineures et de courte durée. Bien entendu, cela varie en fonction de nombreux facteurs, notamment la concentration du produit utilisé et diverses variables liées à l’environnement et au sujet (p. ex., la distance et les vêtements). D’autres recherches sont requises pour que l’on puisse déterminer si certains facteurs amplifient directement les effets négatifs de l’aérosol capsique.

Pour de plus amples renseignements

Semple, T. et C. Bennell (2017). Blessures et décès directement liés à l’emploi d’aérosol capsique : Revue de la littérature, Rapport de recherche R-405 Ottawa (Ontario) : Service correctionnel du Canada.

Pour obtenir le rapport complet en version PDF, veuillez en faire la demande à la direction de la recherche ou par téléphone au 613-995-3975.

Vous pouvez également visiter la page des publications de recherche pour une liste complète des rapports et sommaires de recherche.

Date de modification :