Population de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale incarcérés et sous surveillance dans la collectivité de 2007 à 2017

Faits saillants de la recherche: La croissance de la population de détenus autochtones sous responsabilité fédérale semble s’être stabilisée alors que le nombre de délinquants autochtones sous surveillance dans la collectivité continue d’augmenter

Pourquoi nous avons effectué cette étude

Au cours des dix dernières années, la population de détenus autochtones sous responsabilité fédérale a augmenté de 1 081 détenus (ou 40 %), passant de 2 717 à la fin de l’exercice 2006-2007 à 3 798 en 2016-2017. Entre-temps, la population de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale sous surveillance dans la collectivité a augmenté de 495 délinquants (ou 48 %), passant de 1 029 en 2006-2007 à 1 524 en 2016-2017.

Le fait de comprendre où, quand et pourquoi des changements surviennent dans les tendances de la population peut faciliter l’allocation des ressources opérationnelles. Une surveillance systématique des populations de délinquants incarcérés et sous surveillance dans la collectivité peut nous permettre de prévoir des écarts éventuels par rapport à la tendance linéaire ascendante à long terme. Essentiellement, cela nous indiquerait que la demande nette en capacité d’accueil ou d’intervention est à la hausse, à la baisse ou stable.

Ce que nous avons fait

Le nombre de délinquants incarcérés et sous surveillance dans la collectivité depuis 2006-2007 a été tiré du Système intégré de rapports du SCC–Modernisé (Profil du délinquant). Des analyses distinctes ont été effectuées pour les hommes et pour les femmes, puisque les tendances historiques de ces deux groupes diffèrent beaucoup.

Ce que nous avons constaté

La population de délinquants autochtones de sexe masculin incarcérés dans des établissements fédéraux a augmenté de 987 (ou 39 %) de mars 2007 à mars 2017, passant de 2 558 à 3 545. Quant à elle, la population de délinquantes incarcérées dans des établissements fédéraux a augmenté de 94 (ou 59 %) de mars 2007 à mars 2017, passant de 159 à 253.

De façon semblable, la population de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale sous surveillance dans la collectivité a augmenté de 443 (ou 48 %) de mars 2007 à mars 2017, passant de 919 à 1 362. Quant à elle, la population de délinquantes autochtones sous responsabilité fédérale sous surveillance dans la collectivité a augmenté de 52 (ou 47 %) de mars 2007 à mars 2017, passant de 110 à 162.

La surveillance et l’analyse des tendances nationales ont révélé des tendances à la hausse dans les deux groupes, et ce, à l’échelle nationale. Il convient toutefois de noter de récents écarts dans les tendances, soit un écart à la baisse pour la population sous garde et un écart à la hausse pour la population sous surveillance dans la collectivité.

Figure : Populations de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale de 2007 à 2017

Populations de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale de 2007 à 2017

Ce que cela signifie

Bien qu’il y ait une croissance constante de la population de délinquants autochtones sous responsabilité fédérale sous surveillance dans la collectivité, les récentes tendances semblent montrer qu’une baisse des nouvelles admissions de délinquants autochtones jumelée à une augmentation des mises en liberté discrétionnaires et à une baisse du nombre de révocations ont entraîné un ralentissement général de la croissance de la population de délinquants autochtones incarcérés dans les établissements fédéraux.

Pour de plus amples renseignements

Vous pouvez joindre la Direction de la recherche par courriel ou par téléphone au 613-995-3975.

Vous pouvez également visiter la page des Publications de recherche pour une liste complète des rapports et sommaires de recherche.

Préparé par : Larry Motiuk

Date de modification :