Profil des jeunes adultes délinquants sous responsabilité fédérale

Faits saillants de la recherche: Les jeunes délinquants adultes (âgés de 18 à 21 ans) ont des profils de besoins semblables à ceux des délinquants âgés de 22 à 30 ans. Par rapport à leurs homologues plus âgés, les délinquants âgés de 30 ans et moins ont de plus grands besoins dans les domaines des études et de l'emploi ainsi que des fréquentations, mais moins dans le domaine des relations matrimoniales et familiales. Ces différences sont probablement liées aux étapes distinctes du développement normal.

Publication

No R-434

Mai 2020

Recherche en un coup d’oeil - PDF

Profil des jeunes adultes délinquants sous responsabilité fédérale

Pourquoi nous avons effectué cette étude

Une recherche récente donne à penser que les jeunes délinquants adultes ont un profil qui diffère de celui de leurs homologues plus âgés et a entraîné une demande de services et d'interventions adaptés à l'âge (p. ex. Enquêteur correctionnel du Canada, 2017; Cesaroni et Peterson-Badali, 2017). La recherche actuelle s'appuie sur une analyse antérieure fondée sur l'âge des délinquants sous responsabilité fédérale (Keown et Gobeil, 2014) et alimente d'autres réflexions concernant le profil des jeunes délinquants adultes.

Ce que nous avons fait

Nous avons procédé à une analyse fondée sur l'âge des délinquants sous responsabilité fédérale en puisant dans les sources de données suivantes : 1) un instantané de la population carcérale fédérale en détention le 29 septembre 2019 (n = 13 935); 2) un ensemble de données sur une cohorte d'admissions contenant tous les délinquants admis en raison d'une nouvelle peine en 2017-2018 et en 2018-2019 (n = 9 639); 3) un ensemble de données sur une cohorte de mises en liberté contenant tous les délinquants sous responsabilité fédérale mis en liberté après avoir fait l'objet d'une évaluation au moyen de l'Instrument de définition et d'analyse des facteurs dynamiques révisé en 2015-2016 et en 2016-2017 (n = 9 124).

Ce que nous avons constaté

Les délinquants âgés de 18 à 21 ans comptaient pour 2 % de l'instantané des délinquants en détention, pour 6 % de la cohorte d'admissions et pour 3 % de la cohorte de mises en liberté. De façon générale, nous avons constaté que les délinquants de ce groupe d'âge avaient un profil semblable à celui du groupe des 22 à 30 ans, ce qui donne à penser que l'âge de 30 ans est le moment où les facteurs liés à l'âge changent.

Les résultats étaient semblables à ceux d'une étude antérieure (Keown et Gobeil, 2014). Plus précisément, les différences entre les jeunes délinquants et les délinquants plus âgés étaient liées aux besoins dynamiques dans les domaines des études et de l'emploi (p. ex. compétences et expérience professionnelles) et des fréquentations (p. ex. connaissances et amis criminels); les délinquants âgés de 30 ans et moins affichent un degré plus élevé de besoins par rapport à ceux qui sont âgés de plus de 30 ans. Les délinquants âgés de 30 ans et moins étaient plus susceptibles d'avoir des besoins relativement à certains éléments du domaine de l'orientation personnelle et affective (p. ex. l'impulsivité, la recherche de sensations fortes). Par contre, les délinquants de ce groupe d'âge avaient moins de besoins dans le domaine des relations matrimoniales et familiales, surtout en ce qui a trait aux facteurs que sont les relations et les compétences parentales.

Ce que cela signifie

Comme l'ont souligné Keown et Gobeil (2014), les grands besoins des délinquants âgés de 30 ans et moins relativement aux études et à l'emploi et aux fréquentations pourraient être davantage liés à la situation sociale des jeunes (c.-à-d. qu'ils ont passé une période limitée au sein de la population active et que les pairs qu'ils fréquentent jouent un plus grand rôle) qu'au développement neurologique. Certaines différences pourraient également être attribuables aux étapes de maturation fondées sur l'âge; par exemple, l'impulsivité et la recherche de sensations fortes qui sont courantes chez les jeunes délinquants pourraient appuyer les interprétations du comportement criminel axées sur le développement psychosocial (Cesaroni et Peterson-Badali, 2017).

Actuellement, les différences fondées sur l'âge entre les délinquants touchent la détermination des besoins et la planification correctionnelle connexe au moyen de l'Instrument de définition et d'analyse des facteurs dynamiques révisé, qui recense les domaines de besoins liés à des facteurs criminogènes chez les délinquants et les facteurs qui contribuent au cycle de la criminalité (p. ex. des besoins importants dans le domaine des études et de l'emploi pourraient susciter une recommandation de rattrapage scolaire). Une meilleure compréhension des caractéristiques des délinquants, notamment les différences liées à l'âge, permettra de s'assurer que les programmes correctionnels et les services offerts en établissement sont adaptés aux risques et aux besoins des délinquants et de favoriser ainsi l'atteinte de l'objectif du SCC qui consiste à contribuer à la sécurité publique en incitant et en aidant les délinquants à devenir des citoyens respectueux des lois.

Bibliographie

Cesaroni, C. et M. Peterson-Badali, « Ashley Smith and Incarcerated Young Women: Marginalized at Any Age », Canadian Journal of Law et Society/Revue canadienne de droit et société, 32(2), 2017, 249-267.

Enquêteur correctionnel du Canada, Occasions manquées : L'expérience des jeunes adultes incarcérés dans les pénitenciers fédéraux, Ottawa (Ont.) : Bureau de l'enquêteur correctionnel, 2017.

Keown. L.A. et R. Gobeil, Les risques et les besoins chez les jeunes délinquants adultes, Ottawa (Ont.) : Service correctionnel du Canada, 2014.

Pour obtenir de plus amples renseignements

McKendy, L., S. Biro, J. Taylor et L. Gamwell, Profil des jeunes adultes délinquants sous responsabilité fédérale (Rapport de recherche R-434),Ottawa (Ont.) : Service correctionnel du Canada, 2020.

Pour obtenir le rapport complet en version PDF, veuillez en faire la demande à la Direction de la recherche ou par téléphone au 613-995-3975.

Vous pouvez également visiter la page des Publications de recherche pour obtenir une liste complète des rapports et des sommaires de recherche.

Date de modification :