Inscription des victimes

Le saviez-vous?

Vous pouvez fournir des renseignements au sujet d'un délinquant au SCC de façon anonyme en appelant au 1-866-780-3784 à toute heure du jour ou de la nuit.

Le Programme national des services aux victimes du SCC permet aux victimes de délinquants sous responsabilité fédérale d'obtenir de l'information sur le délinquant qui leur a causé des torts.

Les victimes doivent présenter une demande de renseignements au SCC

Le SCC n'informe pas automatiquement les victimes sur le délinquant qui leur a causé des torts. Des renseignements leur sont fournis seulement lorsqu'elles en font la demande.

Pour obtenir de l'information sur un délinquant, une victime doit remplir et signer un formulaire Demande pour recevoir des renseignements en tant que victime ou demander à s'inscrire par l'entremise du Portail des victimes. Cliquez ici pour en savoir plus sur le Portail des victimes.

Le formulaire rempli peut être envoyé au SCC ou à la Commission des libérations conditionnelles du Canada. Les victimes peuvent obtenir de l'information directement auprès du SCC ou autoriser quelqu'un d'autre (par écrit) à agir comme leur représentant.

Une seule inscription auprès de l'une ou l'autre des organisations est nécessaire pour obtenir des renseignements que ces deux organisations peuvent fournir.

Partout au pays, des agents des services aux victimes peuvent vous aider à suivre le processus de demande. Pour parler à un agent des services aux victimes, veuillez nous appeler sans frais au 1-866-806-2275 ou nous envoyer un courriel. Nous nous ferons un plaisir de vous être utiles.

Avantages de l'inscription

En s'inscrivant afin de recevoir de l'information sur le délinquant, les victimes tirent de nombreux avantages. Elles peuvent :

  • demander une aide financière pour assister aux audiences de la Commission des libérations conditionnelles du Canada;
  • vérifier l'information qu'elles obtiennent de la part du délinquant (si elles sont en communication avec lui);
  • connaître « l'autre côté de la médaille » en ce qui concerne le plan correctionnel et le protocole de mise en liberté;
  • répondre aux besoins des enfants victimes et faire valoir leurs droits en s'inscrivant comme leur représentant afin d'obtenir des renseignements au nom de l'enfant.