Partenaires

Comités consultatifs régionaux sur les victimes

Les comités consultatifs régionaux sur les victimes (CCRV) sont des comités consultatifs du Service correctionnel du Canada (SCC) et de la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) constitués de membres du personnel et de victimes d’actes criminels (bénévoles).

Ils collaborent afin de fournir des commentaires et des conseils à l’échelle régionale au SCC et à la CLCC au sujet des pratiques de prestation des services, des politiques, des communications et des questions émergentes au sein des deux organisations. Ces comités participent à des initiatives de sensibilisation visant à informer les victimes des services qui leur sont offerts par le SCC et la CLCC, et ils fournissent des conseils à cet égard.

Les CCRV sont constitués d’un président ou d’une présidente et de membres nommés qui sont habituellement des victimes d’actes criminels, ainsi que de membres du personnel du SCC ou de la CLCC. La durée des fonctions du président ou de la présidente varie d’une région à l’autre, selon le mandat.

Les CCRV comptent entre 5 et 15 membres, à l’exception du Québec, qui n’a pas de CCRV, mais plutôt une représentante qui occupe des fonctions similaires à celles des présidents des CCRV. La présidente ou le président de chaque comité relève d’un gestionnaire régional du SCC et de la CLCC.

Centre de la politique concernant les victimes — Justice Canada

Le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice du Canada met en œuvre la Stratégie fédérale d'aide aux victimes. Il permet aux victimes de se faire entendre au sein du système de justice pénale. Il élabore des politiques et réforme le droit pénal, administre le Fonds d'aide aux victimes et diffuse des renseignements sur les questions d'importance pour les victimes d'actes criminels.

Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels

Ressource indépendante pour les victimes au Canada, le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels (BOFVAC) a été créé afin de s'assurer que le gouvernement fédéral s'acquitte de ses responsabilités à l'égard des victimes d'actes criminels. Les victimes peuvent communiquer avec le Bureau pour en apprendre davantage sur leurs droits et les services mis à leur disposition. Elles peuvent également déposer une plainte concernant une loi fédérale traitant des victimes d'actes criminels ou un organisme fédéral travaillant auprès de ces personnes.

Bureau national pour les victimes d'actes criminels

Le Bureau national pour les victimes d'actes criminels est une ressource centrale qui vise à améliorer l'expérience des victimes avec le système correctionnel fédéral et le système de mise en liberté sous condition.

Commission des libérations conditionnelles du Canada

La Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) est un tribunal administratif indépendant qui rend des décisions sur la mise en liberté sous condition et la suspension du casier et formule des recommandations en matière de clémence. La Commission a le pouvoir d'accorder, de refuser, d'annuler ou de révoquer la semi-liberté ou la libération conditionnelle totale d'un délinquant.

Gendarmerie royale du Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) est le service de police national et un organisme qui relève du ministère de la Sécurité publique du Canada. La GRC travaille en étroite collaboration avec des organisations de services aux victimes pour veiller à ce que les victimes d'actes criminels reçoivent le soutien dont elles ont besoin en temps opportun.

Service Canada

Soutien fédéral pour les parents d'enfants assassinés ou disparus : Offre un soutien du revenu aux parents qui se sont absentés de leur travail afin de surmonter les difficultés liées au décès ou à la disparition de leur enfant.

Services par province et par territoire

Les provinces et territoires offrent une variété de services et de renseignements aux victimes d'actes criminels.

Date de modification :